RDC : Kabila convoque les ambassadeurs pour parler de Brazzaville…et des combattants.

6

Kabila en reunion

Les nombreuses marches, protestations et démonstrations menées par les membres de la diaspora RD congolaise dans leurs pays d’accueil respectifs commencent à donner des résultats beaucoup plus concrets peut-on constater; En effet, une réunion importante a été convoquée par le président de la république Joseph Kabila à ce sujet.

A cette reunion, tenue le samedi 31 mai dernier au Palais de la Nation de Kinshasa, ont été invités, principalement, les ambassadeurs et chefs des missions diplomatiques accrédités en RDC. Le président de l’Assemblée Nationale, Aubin Minaku et le Speaker du Sénat, Leon Kengo Wa Dondo étaient aussi de la partie.

La question des combattants, les militants anti-Kabila de la diaspora, y a été abordé avec beaucoup d’intérêt et la présence du ministre des affaires étrangères, Raymond Tshibanda à la dite réunion en témoigne pour beaucoup.

Outre les combattants, les vagues d’expulsions des ressortissants congolais en République du Congo ont aussi pris une position centrale dans la reunion. Le président Kabila a par l’occasion annoncé qu’une commission mixte déjà mise en place, se mettra au travail dés le lundi 2 juin prochain à Kinshasa.

Cette commission mixte, composée des représentants des deux Congo, aura pour mission d’éclaircir sur ce qui s’est, réellement, passé pendant et après ces expulsions violentes à en croire les dires du porte-parole du gouvernement, Lambert Mende.

Outre ces deux sujets sensibles, le président de la république s’est aussi appesanti sur plusieurs questions d’actualités dont la situation sécuritaire du pays. Mr Kabila en a aussi pris l’occasion pour rassurer l’opinion tant nationale qu’internationale sur la mise en œuvre des résolutions des concertations nationales et sur le bon fonctionnement de l’appareil étatique.

Ces deux derniers sujets ont justifié la présence, à la réunion, d’un autre invité de marque, le ministre de l’intérieur, Richard Muyej.

C’est ainsi l’une des rares occasions si pas la toute première que le président Kabila s’est personnellement prononcé sur le sujet des expulsions aussi bien que sur celui des combattants.

Erick Bukula

Voice Of Congo

6 COMMENTS

  1. le soit disant Raïs , tremble …et que deviendra sa classe politique????? le temps est très court, ingeta ingeta ingeta

  2. un pouvoir ayant l’argent et l’armée des mercenaires qui tramble devant des veillants resistants combattants de la liberté à mains nues…..un simple lumbe lumbe fait tomber les rideaux et quand les choses pures vont arriver , que deviendra kanambe sans parler des autres qui les soutiennent?
    ingeta ingeta ingeta, ibobo.

  3. le jour ou le pouvoir en place partira , tous ce qui ont travaillé avec le regime seront pendus ,bruler vif!!!
    car les traitres payeront
    kanambe bientôt c’est la fin , sache les congolis qui ont travaillé avec toi baza ba vautours, ils ont profité de ta peur

  4. La verite ezali ete Kabila yangana a ete force par Mende – Kengo – Minaku – Zaccle – Francis Colombo et ne touchez pas a mon rais pour vite sortir de son bureau et se faire bruler les oreilles et la bouche. Boyibi ya trop – Boyibi ba elections mbala mibale et pour tout finir vous donnez un gros coup de marteau sur la tete ya ba Congolais. Souverrainete nini ezali menacee. Tozali kokufa lokola ba mouches. NON MENDE ARRETEZ et fermez vos valises avant qu’il ne soit trop tard. Ces ambassadeurs wana BAYEBI LOKUTA NA YO MENDE. BAYEBI QUE KENGO _ SENAT , ASSEMBLEE PROVINCIALE, TOUS BOZALI ILLEGITIMES . PEUPLE CONGOLAIS DANS SON ENSEMBLE AYEBI YANGO TOUTES CES MANOEVRES.

  5. Un rwandais ne perd jamais sa nationalite d’origine en vertu de l’article 7 alinea 3 de la
    constitution rwandaise. Kanambe, Kengo, kamerhe, Bizimakahara, Bisengemana,Janet kanambe, selemani
    kanambe, Ruberwa, Nyarungambo…

Leave a Reply to lemabe Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here