RDC : Kabila met en garde les pays occidentaux qui encouragent ou tolèrent les combattants.

7

Kabila vs Combattant

L’interpellation faite par le président de République Démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila, aux ambassadeurs et représentants des missions diplomatiques étrangères accréditées dans le pays, a dominé les chroniques d’actualité pendant le week-end dernier.

De plus en plus des détails de cette réunion ou plutôt convocation, tenue le samedi au Palais de la Nation de Kinshasa ne cessent d’émerger. Si la rédaction de The Voice of Congo s’était précédemment limitée à l’annonce que le sujet des combattants avait été abordé à cette réunion extraordinaire, nous pouvons à cette occasion en donner plus de détails.

En effet, dans les lignes qu’a consacré le président Joseph au phénomène combattant devant son audience constitué principales des représentants des pays et organismes étrangers en RDC, le Raïs a contre tout entendement, avertit que la tolérance de ce phénomène par certains pays risque de mettre à mal les relations entre la RD Congo et ces états.

On comprend bien que les pays visés par cet avertissement sont la France, Les États-Unis, la Belgique et les Royaumes-Unis car le président a bien souligné : “il s’agit moins du confort des officiels congolais de passage qui sont houspillés, voire agressés ici et là que de l’idéologie de la haine ethnique que ces bandes véhiculent ouvertement et impunément à Londres, Paris, Bruxelles et New-York et qui menace la paix, la sécurité nationale et la coexistence pacifique des communautés ayant en partage le territoire de la RDC “.

Le Raïs renchérit son indignation face à la tolérance des combattants par ces pays de l’Occident en disant : ” Il est incompréhensible que des pays amis qui partagent avec nous la nécessité d’éradiquer, au besoin par les armes, les Idéologies négatives, dangereuses pour l’existence même de nos peuples et de notre pays tolèrent ou encouragent des délinquants en provenance de la RDC à l’intérieur de leurs frontières “.

Dans le communiqué officiel publié à l’issue de cette réunion, Kabila aurait défini les combattants comme étant “des groupes de membres des colonies congolaises dans ces pays qui se sont spécialisés ces derniers temps dans des actes de délinquance et/ou de criminalité contre la RDC derrière l’alibi de la lutte pour la démocratie”.

Hormis les combattants, un autre phénomène impliquant un pays étranger et des ressortissants congolais a été aussi abordé. C’est celui des expulsions violentes et xénophobes des RDCongolais en République du Congo.

Si le sujets des combattants a mis en conflits l’administration de Kinshasa et sa diaspora en Europe et Amerique du Nord, celui des expulsions de Brazzaville semblent les avoir réunis. Mais au lieu d’être la source d’une véritable tension diplomatique entre les deux capitales les plus monde comme leur nature inhumaine et brutale le requiert, ces refoulements ont plutôt conduit à la tenue d’une Commission mixte RC-RDC à partir de ce lundi 02 juin à Kinshasa afin de “dégager des solutions acceptables” comme l’a annoncé le président Kabila.

Si le Raïs a voulu dans certaines mesures donner des injonctions aux diplomates étrangers sur la manière de traiter les immigrés dans leurs pays pays, il les a mis en garde contre toute ingérence dans la politique intérieur de la RDC. Plus précisément en ce qui concerne la tenue des prochaines élections locales, provinciales et même nationales prévues pour 2016.

Le président s’est basé sur des rumeurs sur de nouvelles concertations entre des formations politiques et la CENI dans la chancellerie d’un pays étranger. Pour Kabila, ce genre de concertations font revivre le Comité International d’Accompagnement de la Transition(CIAT) mis en place en 2003, pendant la transition du gouvernement 1+4.

Le président a ainsi tenu à rappeler aux représentants des pays étrangers que le CIAT, qui ne fut certainement pas une expérience très heureuse, n’avait été qu’une structure ’sui generis’ et a  cessé d’exister depuis 2006 et qu’actuellement la RDC, pays souverain qui n’est pas en crise institutionnelle ne peut accepter la réédition, même sous une autre forme, du défunt CIAT.

En d’autre mots, Kabila a voulu rappeler aux ambassadeurs que les missions diplomatiques n’ont pas vocation à devenir les Quartiers généraux pour des réunions sur des questions relevant de la politique intérieure.

La situation sécuritaire du pays, l’état de l’économie le processus de consolidation de la démocratie ont aussi figurés au menu de cette réunion à laquelle, outre les notables étrangers, ont aussi pris part des dignitaires nationaux dont le président de l’Assemblée Nationale, Aubin Minaku Ndjalandjoko, le président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo, le ministre des affaires étrangères, Raymond Tshibanda Ntungamulongo, le ministre de l’intérieur, Richard Muyej Mangez Mans, le ministre des médias et porte parole du gouvernement, Lambert Mende Omalanga et le Directeur du Cabinet du Président de la République, M. Gustave Beya Siku.

Erick Bukula

Voice Of Congo

7 COMMENTS

  1. YO KABILA WC ZOBA YA PRESIDENT OKOKI KOPESA BA PAYS OCCIDENTAUX MISE EN GARDE TE, KADHAFI ASALA YANGO LELO AZALI WAPI, MAIS YO ZOBA, BABA BA FRANCAIS NA BA AMERICAINS BAKOBOMA YO LOKULA SOSO, YEBA BIEN BAKO UTILISER KAKA BA COMBATTANTS OYO BAGUTI NA
    M23. KALA TE OKOKOMA MAKALA.

  2. ON TUE DES CONGOLAIS À BRAZZA AVEC EXPULSIONS MASSIVES ET VIOLS (À CAUSE DE CE QUE LE POUVOIR DE KINSHASA FAIT DE SON PEUPLE), DES HÉROS POUR LE CONGO COMME MAMADOU NDALA SONT TUÉS LÂCHEMENT, DES KULUNAS ONT TUÉ DES GENS ET SÉMÉ LA TERREUR À KINSHASA PENDANT DES ANNÉES, DES ENFANTS CONGOLAIS AMÉNÉS EN DEHORS DU PAYS POUR ÊTRE EXPLOITÉS AVEC DÉNONCIATION DE CES CRIMES PAR DES ORGANISMES INTERNATIONAUX, DES CHEFS MAI-MAI QUI SE RENDENT SONT TUÉS LÂCHEMENT, LE RWANDA AGRESSE ET AGRESSE LE CONGO AVEC DES MILLIONS DE VICTIMES DE MORTS ET DE VIOLS, L’ANGOLA EXPULSE ET EXPULSE LES CONGOLAIS. LE SOIT DISANT PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, OU MIEUX LE PRÉSIDENT TINTIN, N’A JAMAIS PRONONCÉ UN SEUL MOT, IL PASSE TOUT SON TEMPS À REGARDER DES FILMS AU BUREAU. IL TROUVE À DIRE AUX AMBASSADEURS SEULEMENT LORSQUE LES COMBATTANTS ÉLÈVENT LEURS VOIX POUR DÉNONCER DE LA MANIÈRE LA PLUS FORTE TOUT LE MALHEUR DANS LEQUEL ON PLONGE LE CONGO DÉLIBERÈMENT PAR UNE BANDE D’INCONSCIENTS SANS SCRUPULE. SI SEULEMENT J’ÉTAIS UN DE CES AMBASSADEURS, J’ALLAIS LUI DIRE UNE SEULE PHRASE POUR LE RIDICULISER. JE POUVAIS MÊME LUI DIRE QUE : À PART CEUX QUI GRANDISSENT AU FIN FOND DU VILLAGE ET QUI N’ONT FAIT AUCUNE ÉTUDE, TOUT LE RESTE SAIT QUE CHEZ NOUS EN OCCIDENT, CELA EXISTE. MEME DES GRANDES RÉUNIONS COMME CELLES DU G-8 SONT SOUVENT PERTURBÉES PAR DES MANIFESTATIONS, DE FOIS PLUS VIOLENTES AVEC LE COCKTAIL MOLOTOV. DONC FAITES VOTRE TRAVAIL, AU LIEU DE NOUS DISTRAIRE. LAISSEZ LES COMBATTANTS FAIRE CE QU’ILS CROIENT ETRE JUSTE ET BON POUR LEUR PAYS.
    CE PETIT TINTIN, SA PLACE N’EST MÊME PAS À LA CPI CAR IL Y A LÀ DES CONDITIONS HUMAINES. IL MÉRITE UNE PRISON À LA TAILLE DU MAL QU’IL A FAIT AU PEUPLE CONGOLAIS, UNE DES PRISONS CONGOLAISES.

  3. Finallement, ce petit Ruandais de malheur pour qui il se prend? Comme quoi le Kongo est devenu sa propriete privee? C’est triste d’etre analphabete et ignorant! Il croit tenir tete aux memes gens qui l’ont place a la tete de notre pays et qui jusque la continuent a le soutenir bien qu’ils savent tres bien qu’il est Ruandais. Il n’est pas Kongolais, ni ses parents non-plus, on a menti au Peuple Kongolais qu’il etait l’enfant de Laurent Desire Kabila surement lui et ses frères Tutsis avaient envoute ce dernier pour le faire accepter n’importe quoi; ces Nilotiques sont champions dans les histoires d’envoutement.

    Il est illegal dans notre pays ainsi que tous ceux qui font partie de ce soit-disant gouvernement car c’est plein d’etrangers et surtout des Nilotiques et la pluplart, leurs mandats a deja expire depuis des annees. Tous les contracts qu’il a signe et ce qu’il fait dans notre pays, c’est illegal. C’est un etranger, et un illetre qui apprend a lire et a parler le Francais comme un petit enfant de l’ecole primaire si ce n’est pire que cela!

    Ce que je n’arrive pas a comprendre jusqu’a present, comment expliquer Laurent Deisre Kabila qui avait plusieurs femmes, et c’est seulement les 3 faux qu’on nous cassent les oreilles avec tout simplement parce que c’etait un coup monte! Et pourquoi lui, Mzee Kabila a ete cherche des etrangers pour mener sa revolution quand il y avait plus de 60 millions des Kongolais don’t la majorite etaient fatigue du regime de Mobutu et voila un petit vaurien de Ruandais supporte par les Mobutistes et autres, qui croit que le Kongo est sa propriete. Pauvre type, il ne voit pas ce qui se passé dans le monde, ou il est tout simplement aveugle. Ces Ricains et leurs allies ne plaisantent pas, ce sont eux qui t’ont fait maître chez nous et ils te feront partir si pas t’elliminer. LE SANG DE TOUS LES KONGOLAIS QUE TOUS, VOUS AVIEZ TUES EST EN TRAIN DE PARLER ET CRIE JUSTICE!

  4. En effet se qui se nomme Kabila doit être un brigant au vrais sens du mot, un homme sans hônte qui est aux yeux des congolais un tricheur et un voleur, au moins nous savons que les combattants qui parlent lingala sont les fils et filles du congo qui se battent pour les biens de leur pays, quand à lui le rwandais nous savons maintenant qu’il porte un faux nom et qu’ il reste au pouvoir que par la force, de même que son frére Bosco qui est à la CPI, Kanambe doit rendre de compte aux congolais, trop des morts et des crimes avec cet imposteur, toute l’histoire de cet homme est fausse en tout et pourtout, parlait des combattants montre déjá que les congolais l’ont dit la vérité et qu’ ils savent tout sur lui, plus rien ne sera comme avant la génération congolaise est débout et contre cet étranger qui triche la constitution de leur pays, les combattants et la diaspora ont fait des travaux trés important, qui peuvent se léver pour le congo si ce n’est pas eux? Sur place les gens vivent comme à l’époque de l’union soviétique, la télévision d’état est au service du pouvoir avec tant des mensonges et manipulations de l’opignion publique. En effet Kanambe s’enfonce de plus en plus dans le troux, sa fin s’annonce être dure et on en parlera un jour. Ba combattants toyebi bango mieux que mutu oyo azanga mayele na tête ya mboka lokola congo, ye na faux CV akozala mutu ya kokanga, ko juger pe ko pendre, Vital Kamehre akosana liboma te ke ndeko na ye ako circuler librement pe afandi na congo aprés la fin ya régne na ye ya forcing, en tout cas jamais.

  5. met en garde tes collaborateurs qui te trahisse en donnant les infos au combattant
    ici c’est la democratie, t’as peur de quoi, le combat va etre encore pur qu’avant.

  6. Enfin, ba Vaillants Combattants balobisi Baba, oyo nde Vrai MBATA YA ( ba combattants) BAKOLO !
    Qui vivra verra, ebandi koyinda ! Ingeta……….

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here