RDC : L’ Ambassadeur humanitaire pour la paix Liliane Iranga dit non à la balkanisation de la RDC et tire la sonnette d’alarme sur la situation sécuritaire à Kalehe

0

Dans une déclaration dont VOC a obtenu une copie, Lukonga Iranga Liliane a joint sa voix à celle des autres animateurs de la société qui veulent barrer la route au plan de balkanisation de la RDC.

“Nous denonçons ces ambitions machiaveliques de balkaniser notre pays par les ennemis du Congo mais aussi par certaines forces obscures de l’interieur du pays. La RDC est une et indivisible. Et les populations, sur toute l’étendue de la RDC, ont le droit fondamental de vivre dans la paix.” A-t-elle martélé.

Aussi présidente de la fondation Liliane Iranga, elle a tiré la sonnette d’alarme sur la situation d’insécurité à Kalehe créée par des ex rebelles Nyatura.

“Nous tenons à attirer l’attention des autorités sur le calvaire que vit ces derniers mois les populations de Kalehe, causé par la présence des anciens rebelles Nyatura qui se sont rendus aux FARDC. Non seulement que ces anciens rebelles tracassent et rançonnent les habitants de Numbi, mais aussi, ils occupent des locaux de l’Ecole Primaire Mutuza. Une situation qui a empêché les écoliers de retrouver le chemin de l’ecole. Ces enfants, comme tout autre enfant de la RDC, ont le droit à l’education. Allez à l’ecole c’est un droit qui malheureusement leur est privé.” S’est indigné l’ambassadeur Iranga.

De ce fait, Liliane Iranga appelle les autorités compétentes à délocaliser ces anciens rebelles “vers un centre oú ils seront mieux surveillés et moins nuisibles.”

Depuis leur reddition le 4 décembre 2019, des éléments Nyatura qui ont accepté de se rendre aux Forces Armées de la RDC occupent les locaux de l’école primaire Mutuza, dans les hauts plateaux du territoire de Kalehe.

Contactez la rédaction de VOC : Appel : 00243 899305732 ou Whatsapp : 00243 818956860

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here