RDC : La Dynamique de l’Opposition et le G7 en colère contre la CENI

5

Dynamique de l’Opposition et G7 Contre le Dialogue de KABILA: «Peuple Congolais, Lève-Toi et Marche»

La Dynamique et le G7 viennent d’épingler, une fois de plus, le manque d’indépendance et de neutralité de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Pour ces deux plateformes de l’Opposition, cette institution d’appui à la démocratie s’est davantage discréditée suite à sa décision du 28 février 2016 déclarant irrecevables les listes des candidats indépendants des partis et regroupements politiques à l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs de nouvelles provinces.

Dans une déclaration rendue publique hier mardi 1er mars 2016 au siège du G7 par José Endundo, en présence de Vital Kamerhe, Freddy Matungulu, Jean-Claude Vuemba, Jean-Bertrand Molisho, José Makila, Emery Okundji, Alain Mbaya…la Dynamique et le G7 accusent la CENI d’être devenue le bras séculier du pouvoir en place en fondant sa décision sur la lettre du Secrétaire général de la Majorité présidentielle, Aubin Minaku, datée du 23 février 2016. Les deux plates formes font remarquer qu’en 2006 et 2011, aucun député national, aucun député provincial ni aucun sénateur n’avait été élu sur la liste de la famille politique du Chef de l’Etat. D’où, il est
inconcevable qu’un regroupement politique n’ayant pas parrainé des candidatures d’élus lors des consultations populaires précédentes puisse revendiquer, présentement, la paternité de leurs mandats.

COMMUNIQUE CONJOINT DYNAMIQUE – G7

1. Le 28/02/2016, la Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI en sigle, par sa décision n° 005/CENI/BUR/16, a déclaré irrecevables les listes des candidats indépendants des partis et regroupements politiques à l’élection des Gouverneurs et Vice-gouverneurs de nouvelles provinces.
2. La lecture de la décision sus-mentionnée appelle les observations suivantes:

la décision se fonde sur la lettre n° 022 SG/MP/AMN/2016 du 23
février 2016 par laquelle le Secrétaire général du regroupement
politique «Majorité présidentielle» sollicite le retrait des
candidatures des partis politiques et personnalités membres de sa
plate-forme;
la décision évoque les dispositions de l’article 34 de la décision
n° 002/CENI/BUR/2015 du 26/02/2015 portant mesures d’application de la
loi électorale.
Là décision relève le fait que les candidats concernés ont été élus
lors des consultations précédentes pour le compte du regroupement
«Majorité présidentielle».
3. Il sied de rappeler que:

. conformément aux dispositions de l’article 164 de la loi n° 06/006 du 09 mars 2006 portant organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales telle que modifiée et complétée par la •Ioi n°15/001 du 12 février 2015, la CENI rend publique la liste des candidats déclarés recevables et celle des candidatures déclarées non recevables, après examen de la conformité de chaque candidature aux dispositions de la Constitution et de la loi électorale.
Les candidatures dont question sont présentées par des indépendants et que les dispositions de l’article 34 de la décision n°002/CENI/BUR/2015 se réfèrent à la présentation d’une liste par un parti politique membre d’un regroupement politique;
• Aucun Député national, aucun Député provincial, aucun Sénateur n’a été élu sur la liste du regroupement politique «Majorité présidentielle», parce que ce regroupement n’a jamais présenté des candidats aux consultations précédentes;
4. Ainsi donc, par cette décision, la CENI vient d’introduire une modalité supplémentaire d’examen de conformité des candidatures qui ne cadre ni avec la Constitution de la République Démocratique du Congo, ni avec la loi électorale telle que modifiée à ce jour.
5. La CENI démontre par cette décision son inféodation complète au pouvoir en place. Ce qui confirme le doute sur son indépendance que le G7 et la Dynamique de l’opposition ont plusieurs fois stigmatisés.
6. Pour rappel, alors que l’opposition politique demandait à la CENI de procéder à l’ajustement conséquent du calendrier électoral publié le 12 février 2015, ce dont
* la CENI a préféré obtempérer aux injonctions de la Majorité
présidentielle et a sollicité indûment, en août 2015, l’avis de la
Cour constitutionnelle sur la mise en oeuvre de ce calendrier dans le
seul but de permettre au Gouvernement de bloquer le processus
électoral et de mettre toute l’administration territoriale au service
de la famille politique du Président Kabila avec la caution de la Cour
constitutionnelle ;
• la CENI a enregistré en violation de la loi électorale en ses
articles 12 et 19, les candidatures des partis politiques qui ont été
enregistrés moins de 12 mois avant la compétition électorale et des
partis politiques dédoublés;
• la CENI s’est lancée contra legae dans une campagne médiatique pour
inviter la classe politique à participer au dialogue national convoqué
par le Président Kabila;
• et, depuis quelque temps, le thème de campagne aussi bien pour la
CENI que pour la Majorité devient la révision du fichier électoral qui
devra durer au minimum 16 mois.
7. Le G7 et la Dynamique de l’opposition fustigent le comportement de
la CENI qui viole une fois de plus la Constitution de la République et
se réservent le droit de saisir la Cour Constitutionnelle quant à ce.
8. Enfin, la Dynamique de l’opposition et le G7 suivent attentivement
la situation sécuritaire préoçcupante qui sévit dans l’Est du pays,
particulièrement dans ‘les territoires de Beni et Lubero dans la
Province du Nord Kivu et dans la Province de l’Ituri et expriment
leurs inquiétudes sur la protection des populations civiles par le
gouvernement. Un communiqué y afférent sera rendu public incessamment.

Pour le G7

Le Président en exercice
Honorable Charles Mwando
Député National

Pour la Dynamique de l’Opposition
Le Modérateur
Joseph Olenghankoy

5 COMMENTS

  1. DONC CETTE BANDE D’AVENTURIER POLITICIEN SE REGROUPANT AU SEIN DE LA DYNAMIQUE ET LE G7, VEULENT FAIRE CROIRE AUX CONGOLAIS QU’ILS ONT SU, SEULEMENT LE 28/02/2016, QUE LA CENI EST AU SERVICE DU POUVOIR DICTATORIAL DE jo kabila ????

    COMME,MAINTENANT QU’ILS ONT COMPRIS QUE LA CENI N’EST PAS PRATIQUEMENT INDEPENDANTE, COMME ELLE DEVAIT ETRE, AYANT PLUSIEURS DEPUTES SIEGEANT AU PARLEMENT, QUELLE SOLUTION LA DYNAMIQUE ET LE G7 PRECONISENT POUR CREDIBILISER LA CENI ????

    OU ILS S’ARRETERONT QU’AUX DECLARATIONS ET NON AUX ACTIONS ANTICIPATIVES ????

  2. MAINTENANT VOUS COMPRENEZ POURQUOI NOUS, LES MEMBRES DE LA FORMATION POLITIQUE LA PLUS POPULAIRE ET LA PLUS REPRESENTATIVE A TRAVERS LA R.D.CONGO, L’UDPS N’APPROUVE JAMAIS UNE ASSOCIATION AVEC LA DYNAMIQUE DE GLISSEMENT, LE FRONT CITOYEN ET LE G7. GROUPEMENT POLITIQUE REMPLI DES FAUX OPPOSANTS ET DES DEPUTES CORROMPUS TELS QUE FAYULU,DIONGO,VUEMBA,MBUSA,OLENGAKOY,MAKILA,SAMY,MWANDO,ENDUNDU,LE JUIF ISRAELIEN PILLEUR ET VOLEUR moise katumbi ET LE BURUNDAIS TRAITRE VOLEUR LE jo kabiliste DE SANG kamerererer vital……

    QUI SONT, TOUS, CONTRE LE VRAI DIALOGUE.

  3. Commentaire HYPOCRITES DE DYNAMIQUE ET G7…DES GROS bébés pleurant avec des larmes de crocodile…Malhonnêtes aussi…voulez-vous nous faire croire que c’est MAINTENANT SEULEMENT que votre propre CENI n’est pas INDEPENDANTE???….Nous à l’UDPS tolobaka yango déjà avant 2006 et 2011 mais na nkoo boyaka kondimela biso,comme bo combattraka toujours l’UDPS même en prétendant être opposants,vous vous opposez toujours à l’UDPS…Sikoyo bolingi finalement ???…tokende Dialogue selon ya TshiTshi pour DEFAIRE cette Ceni…bolingi te…vous pretendez vous associer avec TSHISEKEDI mais en SECRET vous déposez vos candidatures,sikoyo eyabani…vous pretendez PLEURER contre la Ceni…non tosi to rêver ba jeux na bino…mais nous à L UDPS,nous continuons le combat CREDIBLE avec ou sans vos soit-disant PLEURS…ekenge bazolela te,bazosepela…vigilance

  4. Ne saviez vous pas que la CENI est une machine de la MP et qu’il était insensé de réclamer la tripartite CENI-MAJORITE-OPPOSITION? Que reste-t-il encore à faire ? Actionner la rue? Le faire maintenant c’est aller à l’encontre de l’article 64 de la constitution.

    Revenez à la raison et réclamez un dialogue où vous allez étaler la mauvaise gestion de la Kabilie. Ou si vous le pouvez, chassez le par les armes.
    Mais je suis d’accord avec vous que ce n’est pas ce dialogue made in Kabili où vous devez aller. Faites pression ensemble avec votre soeur ainée, UDPS qui a déjà commencé à révendiquer ce dialogue. Uni, vous l’obtiendrez.

    Merci

  5. OHO MY GOD, CHER MEMBRE YA DYNAMIQUE ET G7,OU EN ETES VOUS AVEC LA TRIPARTITE?????RESULTATS NINI CONCRETE BOZWI PONA RESTAURATION YA ETAT DE DROIT?????DEPUIS LONGTEMPS,PROF TSHISEKEDI AYEBISAKI BINO KE EBONGI KOSOLOLA NA MUTU OYO AZALI KO MANIPULER CENI PONA KO DEMONTRER YE NA MISO YA MONDE ENTIER QUE AZALI INCAPABLE YA KO ORGANISER MBOKA ET ALORS KOLUKA MOYEN YA KOKOTISA BA VRAI OPPOSANT NA KATI YA CENI PONA CENI EZWA MWA CREDIBILITE MAIS A NOTRE GRANDE SURPRISE BOZALI KO BOYA PROPOSITION YA PRO TSHISEKEDI .SIKOYO BOKOSALA NINI PONA KOZWA CREDIBILITE YA PROCLAMATION YA RESULTAT ELECTORAL??????HONNETEMENT PARLENT AVEC VOTRE FACON DE GERER LA CRISE POLITIQUE IL ARRIVERA UN MOMENT BO KOZANGA BATO OYO BA KOLANDA BINO.SIKOYO BOZALI KOLELA KE CENI EZALI MANIPULER ,BOYEBAKI YANGO TE???????BA PEKISI BINO BOKOTA PARLEMENT TE MAIS BOKOTAKI RESULTAT TOUJOURS KOLELA.C’EST DE CETTE FACON LA QUE VOUS COMPTER SAUVER LE PEUPLE CONGOLAIS??????AVEC TOUS CE QUE VS FAITE COMME THEATRE ,QUI VOUS SUIVRA DANS L’AVENIR????IL EST TEMP DE REVOIR VOTRE POLITIQUE SINON UN JOUR VS ALLEZ VS RETROUVER SEUL DS VOS PARTIE POLITIQUE.QUI VIVRA VERRA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here