RDC : La Grande Bretagne appelle à la tenue des élections dans « le délai »

0

  

La Grande-Bretagne encourage la RDC à tenir les élections dans le temps. Son ministre pour le Moyen-Orient et l’Afrique a séjourné à Kinshasa pendant trois jours. Il s’est entretenu avec les officiels congolais mais aussi les acteurs majeurs de l’opposition dont Etienne Tshisekedi. Le Royaume-Uni entend voir Kinshasa jouer le premier rôle dans la tenue des élections en vue de la paix et le développement.
Le ministre de la Grande-Bretagne en charge du Moyen-Orient et l’Afrique, Tobias Ellwood, a effectué, du 8 au 10 août, une visite officielle en République démocratique du Congo. Durant cette première visite dans le pays, il a saisi l’opportunité de « réitérer l’engagement du Royaume-Uni à la RDC et à son peuple », rapporte un communiqué de l’ambassade de Grande-Bretagne en RDC.
Dans une série de rencontres, incluant le Premier ministre Matata Ponyo et le ministre de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba, M. Ellwood a exhorté le gouvernement congolais à « accomplir davantage de progrès vers la tenue des élections dans le délai». Le r1inistre a aussi rencontré les figures de l’Opposition et souligné l’importance des élections au développement continu de la RDC.
L’homme d’Etat britannique a, par ailleurs, présenté le British Congolese Business Group au gouvernement congolais et a appris des autorités congolaises « les opportunités d’investissements en RDC» mais aussi « des contraintes actuelles pour faire des affaires ». Durant son séjour, il a aussi parlé au personnel de la Mission des Nations unies pour la stabilisation du Congo (Monusco) afin de discuter de l’appui du Royaume-Uni à la RDC.
S’exprimant à la fin de ces deux jours de visite, M. Ellwood a déclaré : «Je suis ravi d’avoir visité la République démocratique du Congo en si peu de temps, après ma nomination comme ministre pour l’Afrique. Le gouvernement britannique est engagé à nos relations avec la RDC, et engagé à travailler pour-un avenir meilleur pour son peuple. Notre enveloppe annuelle d’un demi-milliard d’assistance est une expression de cet appui. Je veux renforcer davantage les liens d’amitié afin d’améliorer la sécurité, stimuler le développement et accroître le commerce ».

Parlant des élections, il a indiqué que la responsabilité première revient à la RDC indépendamment de l’aide de la communauté extérieure. « Dans le cadre de cet engagement et de cette amitié, le Royaume-Uni est prêt à soutenir le processus électoral, mais la responsabilité première des élections revient au gouvernement congolais. Des élections dans le délai, les passations pacifiques de pouvoir et des institutions démocratiques et responsables offriront certitude et opportunité tant au peuple congolais qu’aux hommes d’affaires internationaux », a déclaré Tobias Ellwood.
A en croire l’homme d’Etat britannique, les investisseurs veulent venir en RDC et qu’il appartient au gouvernement de créer un environnement propice. « Le monde est disposé à investir en RDC, dans sa population et dans son économie ; il appartient au gouvernement de créer l’environnement propice pour que cela se produise », a-t-il dit par ailleurs.

Par AMEDEE MWARABU

Un article du Potentiel 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here