RDC : La Présidence de la République dement l’info de Jeune Afrique selon laquelle Tshisekedi craint pour sa securité et veut reprendre en main les services qui la gèrent

0

En reponse à l’article de nos confrères de Jeune Afrique intitulé “RDC : Félix Tshisekedi veut reprendre en main les services qui gèrent sa sécurité” du 25 novembre dernier, la porte-parole de la présidence de la RDC a emis un droit de reponse dans lequel elle qualifie de contre-verité certaines affirmations dans la publication.

Notamment l’affirmation selon laquelle l’actuel Chef de l’Etat craindrait pour sa sécurité et voudrait reprendre en main les services qui gèrent sa sécurité.

Sur ce point, la Présidence de la République déclare que s’il est vrai que le dispositif chargé de la sécurité du président est l’objet de retouches, une refonte en profondeur, comme suggéré par Jeune Afrique, n’est nullement à l’ordre du jour.

Toujours selon la Porte Parole de la Présidence de la République, Felix Tshisekedi n’a aucune inquietude quant à sa sécurité qui est, selon elle, assurée par des éléments dont le professionnalisme n’est plus à démontrer.

Autre élement de la publication de Jeune Afrique que rejette formellement la Présidence du pays : La dite refonte de la sécurité de Tshisekedi est un préalable indispensable à l’engagement d’un bras de fer avec l’ancien chef de l’État Joseph Kabila.

Une affirmation que la Présidence a qualifié de fausse avant de rappeller que Cach et FCC, les formations respectives de Félix Tshisekedi et Joseph Kabila, “sont alliées au sein d’une coalition. Et que tous deux entretiennent des relations empreintes de respect, dans le souci de l’intérêt général”.

Contactez la rédaction de VOC : Appel : 00243 899305732 ou Whatsapp : 00243 818956860

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here