RDC : La RDC et la Banque Mondiale signent deux projets d’accord de 900.000.000 USD

0

Deux projets d’accords de financement d’un montant de 900.000.000 (neuf cents millions) Usd ont été signés ce mercredi 1er juin à Kinshasa, entre le gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC), à travers le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, et le groupe de la Banque mondiale (BM), représenté par Jean-Christophe Carret, son directeur des Opérations en RDC.

C’est ce qu’indique un communiqué du ministère des Finances.

Selon ce communiqué, la signature de ces deux contrats en présence du ministre du Numérique, Désiré Cashmir Kolongele Eberande faisant l’intérim de son collègue des Ressources hydrauliques et électricité, ainsi que de la vice-ministre des Finances, O’Neige N’sele, concerne deux secteurs importants qui figurent dans le programme du gouvernement, à savoir les réformes de l’électricité et de l’eau ainsi que l’autonomisation des femmes entrepreneures.

Le communiqué indique que le premier contrat de 600.000.000 (six cents millions) Usd, dont la moitié sous forme de don et l’autre moitié sous forme de crédit, concerne le projet d’accès de gouvernance et de réformes pour les secteurs de l’électricité et de l’eau (Agree).

Selon le ministre des Finances cité par la source, les principaux bénéficiaires directs du projet, sont des centaines de milliers des ménages, plusieurs petites entreprises et des usagers productifs, ainsi qu’un certain nombre de centres de santé, d’écoles et de bâtiments administratifs provinciaux dans les zones ciblées, sans oublier le fait que la capacité institutionnelle des secteurs d’électricité et de l’eau sera considérablement renforcée, tant au niveau national que provincial.

En ce qui concerne le deuxième contrat, qui a trait à l’autonomisation des femmes entrepreneures et la mise à niveau des petites et moyennes entreprises pour la transformation économique et l’emploi (Transforme Rdc), il est financé pour un montant de 300.000.000 (trois cent millions Usd), dont la moitié est représentée comme un don et l’autre moitié comme un crédit.

Ce projet touchera directement près de 38.000 (trente-huit mille) personnes, dont plus de 80% de femmes entrepreneures ainsi que des Petites et moyennes entreprises (Pme) et institutions des micros finances.

Bishop Mfundu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here