RDC : La reprise du commerce entre les deux Congo au centre de la visite de Sassou.

0

Sassou-et-Kabila-J

par Erick Bukula

 

Après plusieurs mois de tension déclenchée par les expulsions forcées et traitements inhumains des expatriés RDCongolais au Congo Brazzaville, les deux capitales les plus proches du monde semblent être sur le point de tourner cette page sombre de leur histoire.

 

(Kinshasa)- Le président de la Republique du Congo, Denis Sassou Nguesso a effectué, le vendredi 20 septembre dernier, une visite de travail de l’autre coté de la rive du majestueux fleuve Congo.

Ce n’est pas une “gifle” mais plutôt une poignée de main de la part du président Kabila qu’a reçu le président Sassou à son arrivée à Kin la Belle. La délégation brazzavilloise été composée du ministre de l’Intérieur  et du Secrétaire Général du Conseil National de Sécurité. Du côté kinois, Kabila était accompagné du ministre des affaires étrangères, le ministre de l’intérieur et l’ambassadeur de la RDC à Brazzaville, Christophe Muzungu Kabemba.

Les deux chefs d’État ont eu un entretient en tête à tête à l’issue duquel ils se sont dits engagés à œuvrer davantage au “raffermissement des liens de fraternité, d’amitié et de coopération entre leurs peuples respectifs.”

Les deux présidents congolais ont aussi décidé de mettre sur pied une commission constituée d’experts des deux pays et qui aura pour mission d’examiner et proposer les modalités sur la reprise de la cooperation économique et sécuritaire entre les deux rives. La coopération économique avait été suspendue par Kinshasa en répresailles aux exactions liées à l’opération “Mbata ya Mukolo”(gifle de l’ainé).

En parlant de Mbata ya Mukolo, la commission mixte d’experts devra aussi mené une enquête sur les allégations de vols, viols, brimades et autres violations des droits de l’homme dont ont été victimes les plus de 400 000 RDCongolais refoulés de Brazzaville et Pointe Noire au cours de cette opération.

Pendant la rencontre de vendredi, qui est la première depuis la fin des refoulements, les deux congolais se sont aussi mutuellement félicités; Sassou a loué le succès de Kabila dans la restoration de la paix à l’est du Grand Congo et Kabila a exprimé son admiration pour les efforts de Sassou dans la médiation de la crise Centre-Africaine.

Il s’en va sans le dire que l’épidemie d’Ebola, qui a déjà fait plus de 2000 victimes en Afrique de l’Ouest et en RDC, a mérité une mention pendant le meeting.

Utile de rappeler que pendant la crise liée à l’opération Mbata ya Mukolo, plusieurs fortes délégations parlementaires et gouvernementales de la RDC s’étaient rendues à Brazzaville pour tenter en vain de mettre fin aux expulsions.

Un article de The Voice Of Congo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here