RDC : La VSV demande l’évacuation de Kutino à l’étranger pour des soins médicaux

0

KUTINO4 copy

par Erick Bukula

 

Le pasteur Kutino Fernando a beau avoir retrouvé sa liberté il est encore loin d’avoir retrouvé sa santé. La constante dégradation de l’état de santé de l’Archibishop continue de faire l’objet d’inquiétudes pour les organisations de défense des droits de l’homme en RDC.

 

(Kinshasa)- L’Ong congolaise de défense des droits de l’homme “La Voix des sans Voix” a haussé la voix le lundi dernier pour demandé aux autorités congolaise de prendre en charge tous les soins médicaux du pasteur Kutino après que ce dernier ait retrouvé la liberté par grâce présidentielle.

Dans son communiqué de presse daté du lundi 15 septembre dernier, l’ong a aussi demandé que l’ancien détenu de la prison centrale de Makala soit transféré à l’étranger, sous les frais du gouvernement, pour des soins médicaux.

“la VSV demande aux autorités congolaises : De garantir la prise en charge totale et effective des frais d’hospitalisation du Pasteur Kutinho Fernando au Centre Hospitalier Nganda et à l’extérieur du pays…la facilitation de son évacuation vers l’étranger pour des soins appropriés compte tenu de la dégradation très avancée de son état de santé” pouvait-on lire dans la déclaration de l’ong.

L’organisation chère au défunt activiste Floribert Chebeya a aussi exhorté les autorités du Grand Congo à rembourser toutes les dépenses relatives aux soins médicaux effectuées jusqu’à ce jour par Kutino. En effet, la VSV a dit avoir obtenu des informations selon lesquelles le coût du séjour du pasteur Kutino au Centre Hospitalier Nganda s’était élevé à des dizaines de milliers de dollars américains.

Des dépenses qu’aurait du prendre en charge le gouvernement mais qui, toujours selon la VSV, ont été faites par Kutino lui même. Pire même, le prisonnier Kutino aurait été obligé de prendre en charge les agents de garde commis à sa surveillance pendant qu’il était interné au Centre Hospitalier Nganda.

Tout en saluant la mesure de grâce accordé à Kutino par le président Kabila, la VSV s’est dit indignée par le fait que cette mesure n’a intervenu qu’au moment où la santé du bénéficiaire s’est totalement détériorée et bien que la sonnette d’alarme avait été tirée à maintes reprises par les avocats du concerné et les ong des droits humains.

Pour rappel, le pasteur Kutino a retrouvé sa liberté le lundi dernier suite à une grâce présidentielle. Le bishop a ainsi purgé huit des dix ans de prison ferme qu’étaient sa sentence après avoir été reconnu coupable de détention illégale d’armes  et des munitions de guerre et de tentative d’assassinat du Pasteur Ngalasi.

En septembre 2013, pendant qu’il était incarcéré à la prison centrale de Makala, le pasteur Kutino était tombé victime d’un Accident Vasculaire Cérébral et avait  acheminé au Centre Hospitalier Nganda de Kintambo à Kinshasa.

Un article de The Voice Of Congo.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here