RDC : L’ARPTC dément les accusations sur le blocage des télephones pour non paiement du RAM

0

Dans un communiqué parvenue à VOC ce 1er mai, L’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications du Congo (ARPTC) a dementi avoir bloqué des téléphones suite au non paiement de la taxe du Registre des Appareils Mobiles (RAM).

Selon ce communiqué, aucun appareil mobile se trouvant sur le territoire national n’a été bloqué par l’ARPTC ou le RAM qui laisse tous les utilisateurs d’appareils mobiles libres d’utiliser pleinement leurs appareils. Aucun transfert de monnaie électronique n’a été interrompu par l’ARPTC ou le RAM. L’internet activé reste pleinement disponible.

D’après ce document, les quelques problèmes d’activation des forfaits ou d’unités ont été observés sur certains numéros d’un opérateur en particulier. Et ce dernier “prend en ce moment toutes les dispositions pour revenir à la normale”.

Cet organe a, par ailleurs, rappellé que le RAM est une initiative au bénéfice des Congolais et aux bienfaits divers pour les utilisateurs d’appareils mobiles.

Pour rappel, l’autorité publique a instauré dernièrement la taxe sur l’usage de téléphone, RAM pour lutter contre les téléphones contrefaits et proteger des données téléphoniques en cas de perte du téléphone. Son payement coûte entre 1 et 7 dollars dollars américains par téléphone.

Contactez la rédaction de Voice Of Congo : 00243 818956860

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here