RDC : l’Assemblée nationale adopte le budget 2016 augmenté

0

Assemblee nationale

L’Assemblée nationale a adopté lundi 23 novembre le budget 2016, avec une légère augmentation de 0,91%. Cette hausse a été observée après examen, par la commission économique et financière, du budget initial de 9,1 milliards de dollars américains présenté par le gouvernement central.

Selon le député Jean Lucien Busa, président du groupe recettes de la commission Ecofin, ce sont environ 80 millions de dollars américains qui ont été ajoutés au projet initial.

Cette somme additionnée au budget initial provient de l’argent obtenu après la réduction de l’impact négatif de la baisse des cours des matières premières.

« Le gouvernement de la République avait mesuré l’incidence négative de la baisse des cours [des matières premières] à 281 milliards de francs congolais [305 476 376 USD]. L’Assemblée nationale, après analyse approfondie de ces prévisions, a réduit cet impact de 77 milliards de francs congolais soit plus ou moins 80 millions de dollars. Donc, aujourd’hui le budget que l’Assemblée nationale a arrêté est amélioré par rapport aux prévisions que le gouvernement a amenées », a déclaré Jean Lucien Busa.

Il se réjouit du fait que les députés aient réussi à dégager 80 millions de dollars américains dans les coupes réalisées par le gouvernement.

« 80 millions de dollars de plus, c’est quelque chose. Si on doit aligner ça simplement dans la construction des écoles, vous en avez 400 au taux de la Banque mondiale. Si vous voulez acheter de nouveaux avions, il est certain que si vous avez bien négocié, vous avez la capacité d’acheter deux avions neufs. Mais si vous voulez encore construire des immeubles, vous en construirez quatre », a indiqué le député de l’opposition.

A cause de la baisse des cours des matières premières, le gouvernement avait revu à la baisse certaines recettes.

« L’impact de cette baisse drastique des cours mondiaux sur les ressources de l’Etat est considérable. A titre d’illustration, au cours du troisième trimestre de l’année en cours, la société minière KCC a annoncé l’arrêt de sa production durant 18 mois. Cette société produisait environ 15% du total de la production du secteur minier. Cela priverait au gouvernement près de 200 milliards de Francs congolais (216 214 555 USD) au cours de l’exercice prochain », avait fait savoir Matata Ponyo lors de la présentation du budget.

Un article de Radio Okapi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here