RDC : Le Général Bahuma promu à titre posthume au rang de Lieutenant-Général.

1

Hommage a Bahuma

par Erick Bukula

 

Nul ne peut douter que le général Lucien Bahuma Ambamba a contribué énormément pour le retour de la paix et la stabilité à l’est du Grand Congo. Tous sommes du point de vue qu’après sa mort, ce vaillant soldat congolais mérite des hommages dignes de ce nom.

 

Le vendredi 05 septembre dernier, au siège du ministère congolais de la défense, l’ambiance était au recueillement quand les Forces armées de la RDC(FARDC) rendaient leurs derniers hommages au général Lucien Bahumba qui est décédé le dimanche dernier à Pretoria, Afrique du Sud.

 

Plusieurs personnalités, dont des représentants du gouvernement, des autorités militaires et des membres de la famille du défunt, étaient présentes au camp Tshatshi pour payer leur dernier respect à cet héros déchu.

 

Aussi présent à la cérémonie, était le chef d’état-major de l’armée congolaise, le général Didier Etumba. Ce dernier, en prenant la parole, a énuméré les grandes réalisations du défunt notamment la victoire contre la rebellion du M23 mais aussi la traque reussie des rebelles ougandais de l’ADF.

 

Il s’en est suivi un moment solennel pendant lequel seul les percussions et fanfares des instruments de l’orchestre militaire se faisaient entendre et le cercueil du général, recouvert du drapeau congolais, passait la haie d’honneur formée par une quarantaine d’officier de l’armée.

 

Le général major Bahuma, ancien commandant de la 8ème région militaire des FARDC, a été promu à titre posthume au rang de lieutenant-général. Un honneur similaire à celui de son frère de lutte et de province, le colonel Mamadou Ndala, qui avait reçu le grade de général après sa mort en janvier dernier.

 

Pour rappel, le général Bahuma est décédé le dimanche 31 août dernier dans la capitale sud-africaine, Pretoria, où il avait été urgemment acheminé la veille suite à un accident vasculaire cérébral survenu pendant qu’il se trouvait en Ouganda pour mission de service.

 

C’est ce samedi 06 septembre que la dépouille du général rejoindra sa dernière demeure : son village natal en Province Orientale.

Un article de The Voice Of Congo

1 COMMENT

  1. Kanambe tjr absent naba funerraille ya ba Soldats ya mpiko.. Assassin,tu as peur d`^etre assassiné mais sache que ton tps viendra et cela ne tardera pas..

Leave a Reply to nasi Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here