RDC: Le général Francois Olenga est privé presque de tout

8

1543287_m3w560h330q75v6321_PhotoDesk__20121129-152453

Le Général François Olenga Tete Okundji est tombé en disgrâce. Curieux et même intriguant qu’il connaisse un tel sort alors qu’il est auréolé de la victoire des FARDC sur le M-23.

Il y a de quoi se demander si ce n’est pas la confirmation du paradoxe congolais de montrer de l’ingratitude envers ses fils qui méritent. Une chose est sûre, Olenga a pris la voie de la déchéance. La première illustration en a été donnée avec l’émission télévisée de Sylvie Bongo où la consoeur a reçu tout le haut commandement militaire pour expliquer comment la victoire a été préparée. Tous étaient là, sauf le valereux Olenga.

C’est pourtant lui, le principal artisan de cette victoire comme chef d’état-major de la force terrestre, la mère des armées. Il aura marqué les esprits avec ses envolées oratoires devant la troupe qui ont beaucoup contribué à remonter le moral. Il a rendu la victoire possible dans ses discours enflammés contre l’ennemi et la troupe a fait le reste. Comment expliquer que ce Général manque à l’appel lorsque vient le moment de restituer le mérite de chacun à l’opinion? Qui a décidé qu’il ne vienne pas? Il faudra bien que le commandant suprême des forces armées s’en explique un jour. Dans l’entre-temps, des observateurs ont noté la présence du Général suspendu Gabriel Amisi Tango Four à la RTNC après la neutralisation des hommes du pasteur Paul Mukungubila.

Il semble que c’est sur instruction de la hiérarchie. Si la hiérarchie a ordonné à l’ex-chef d’état-major de la force terrestre pourtant suspendu de descendre sur le terrain, c’est tout dire de la méfiance qu’elle éprouve désormais à l’endroit de François Olenga. Olenga qui a quitté les lieux sitôt le chef d’état-major général, Didier Etumba, débarqué avec son cortège. Aux funérailles du Colonel Mamadou Ndala, au camp Lieutenant-Colonel Kokolo, la grise mine du Général Olenga a été très remarquable. Renseignements pris, Olenga s’est senti frustré d’avoir été tenu à l’écart des obsèques de celui qui l’a aidé à concrétiser la victoire dans le territoire de Rutshuru. “Le Général Olenga a reçu juste un appel le matin de la levée du corps de la morgue de la Clinique Ngaliema pour l’informer que les obsèques se tiendront à l’état-major de la force terrestre”, rapportent des sources militaires. Les mêmes sources rapportent que depuis la défaite du M-23, Olenga est privé de tout. Jusqu’aux frais de fonctionnement. Aussi coupé de tout.
MATTHIEU KEPA

(Avec CongoNews)

 

8 COMMENTS

  1. De grace, chers(e) intervenant ayez la presence d’esprit avant de commentez sans verifier la veracite de l’information. Apprenez d’abord a gerer une information avant de la relayer, car une information on la gere.

  2. RESISTANCE NA LIBANDA IL FAUT ABANDA KO FORMER BA MILITAIRES YA SOLO SOLO. BOMONI QUE BATO YANGO BAKOMISAKA BAZALAKA NA BANGO MAKASI TE. JE PARLE DES RWANDAIS ET OUGANDAIS. SOKI KANAMBE AZALAKI NA POUVOIR TE NDE BASI BAKIMA KALA. BA MILITAIRES PATRIOTES OYO BAZA NA DIASPORA IL FAUT BABANDA KOSANGANA PE KOYOKANA. OYO EZA TRES IMPORTANT.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here