RDC: Le MLC n’est pas concerné par le message de satisfaction de Kamhere

1

BEMBA ET KAMERHE

 

Le dialogue sincère prôné par le sénateur Jean-Pierre Bemba n’est pas celui de la cité de l’OUA. Il sous entend une réelle inclusivité et ne doit aboutir en aucun cas à un accord politique ou un partage de pouvoir.

Il s’est adressé au peuple congolais depuis la Haye ce Lundi 26 septembre à travers un discours lu par l’honorable Eve Bazaiba, Secrétaire Général du parti à la suite d’une réflexion pertinente sur les événements qui ont marqué la RDC ces derniers jours.

Il a rappelé aux congolais, qu’ils disposent d’un droit consacré par la Constitution, leur permettant de manifester publiquement leur opinion car la démocratie se nourrit aussi des aspirations du peuple.

Il a fortement regretté le déferlement de violences aveugles qui ont endeuillé notre pays ces derniers temps, frappant les congolais dans leur chair et leurs biens.

Ces débordements auraient pu dit-il être évité car le devoir régalien de l’Etat est d’assurer la protection du peuple au Nord comme au Sud du pays, à I’Est comme à
I ‘Ouest, de jour comme de nuit.

Il a également rappellé à tous les acteurs politiques que l’année en cours est une année charnière pour notre pays qui se trouve à la croisée des chemins entre :
– une entrée royale dans la voie de l’alternance démocratique et pacifique du pouvoir, une première dans l’histoire de notre pays.
– Ou une descente aux enfers d’une dictature indescriptible.

Les derniers paragraphes de son message poignant a comporté des mots lourds de sens pour exprimer son regret à la suite de toutes les vies perdues à Kasumbalesa, Kinshasa, Lubumbashi, Beni, Bukavu, Kananga ce 19 et 20 septembre 2016 pour la défense de la Constitution et leur a présenté ses sincères condoléances.

Enfin, il a suggéré à l’ensemble de la classe polique congolaise d’aller dans un dialogue sincère basé sur les questions techniques et précises liées à l’organisation des élections afin de conduire la République Démocratique du Congo vers une alternance démocratique, gage de paix et de stabilité pour que les congolais apprennent à vivre ensemble avec ceux qui quitteront le pouvoir et ceux qui aspirent à y accéder.

Son message vient renforcer la position du MLC et de l’opposition qui ont refusé de participer au dialogue inclusif convoqué par le chef de l’état sous la facilitation de l’Ex – premier ministre togolais Eden KODJO qui a largement montré ses limites et ses faiblesses.

Dr mbungani Mbanda Jean-Jacques

Secrétaire National MLC-EXT

1 COMMENT

  1. JE PENSAIS QUE VOUS AVIEZ UNE MEMOIRE COURTE; CEPENDANT, VOUS VENEZ DE ME DEMONTRER LE CONTRAIRE.
    CELA ETANT, C’EST CE KAMERHEON QUI, A LA TETE D’UNE DELAGATION AVEC PLEIN DE JOURNALISTES, S’ETAIT RENDU EN RCA POUR DOCUMENTER LE DOSSIER DE J.P. BEMBA POUR LE FAIRE CLOUER A LA C.P.I. .
    C’EST LUI LE GENITEUR DES ACCORDS DES CASCADES DE TRISTE MEMOIRE,AVEC A LA CLE UNE DIPLOMATE PLEINE DE BILLETS VERT.
    C’EST ENCORE LUI LE CONCEPTEUR DU PROJET DE BOMBARDEMENT DE L’HABITATION DE BEMBA EN 2006 ALORS QU’IL ETAIT EN REUNION AVEC LES DIPLOMATES.
    PIRE, LE CONCEPTEUR DE “POURQUOI J’AI CHOISI KABILA” ( QU’ IL N’A JAMAIS REFUTE JUSQU’A CE JOUR), UNE FOIS DE PLUS, A ETE A LA HAIE CETTE ANNEE PENDANT QUE LES AUTRES ETAIENT A GENVAL, POUR ENTRAINER J.P. BEMBA DANS SON NUMERO ACTUEL: “IL FUT UNE FOIS KODJO A LA CITE DE L’OUA”.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here