RDC : Le nombre des congolais expulsés de Brazzaville et Pointe Noire surpasse déjà les 70 000 !!!

1

Refoulé-Brazza-11

C’est un peu plus d’un mois depuis qu’avait été lancée à Brazzaville, la capitale de la République du Congo, l’opération “Mbata ya Mokolo”. Cette opération qui initialement visait l’assainissement sécuritaire de la ville et la traque des sans-papiers, avait très vite dégénéré en des attaques xénophobes et expulsions violentes visant les congolais de l’autre rive du majestueux fleuve Congo.

Depuis lors, des vagues de centaines et parfois de milliers des congolais de Kinshasa ont accosté sur les ports fluviaux RD Congolais à bord des bateaux de la SCTP (La Société Congolaise des Transports et Ports) où des agents des services de migration y ont été postés pour le recensement et le contrôle des refoulés.

Exactement un mois plus tard, le mardi 06 mai dernier, au cours de la 22ème réunion extraordinaire du conseil des ministres tenue à la Cité de l’Union Africaine, il a été révèle que les rescapés des violences de Brazzaville et Pointe Noire ont déjà atteint un total de 72.731.

Ceux arrivés en RDC par le Beach Ngobila de Kinshasa sont au nombre de 71.407 en raison de 23.989 hommes, 17.965 femmes et 29.453 enfants.

Kinshasa n’est pas pour autant le seul point de traversé pour les expulsés; 37 RD Congolais ont regagné leur pays  par les postes frontaliers de la Province du Bandundu et 231 autres par les postes frontaliers de la Province du Bas-Congo.

Et jusque là ce mouvement migratoire ne révèle aucun signe d’attenuement. Les efforts diplomatiques fournis par le gouvernement de Kinshasa pour obtenir un arrêt des violences si pas une suspension tout court de l’opération se sont voués à l’échec.

A Kinshasa, le gouvernement à aménagé le stade Cardinal Malula (ex 24 Novembre) pour servir de site de transit pour les victimes; mais les conditions humanitaires et sanitaires dans ce temple du football laissent beaucoup à désiré.

Erick Bukula

Voice Of Congo

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here