RDC : “Le premier ministre sera poursuivi à la Cour constitutionnelle pour “outrage” au parlement au cas où il refuse de se présenter à l’Assemblée (Daniel Mbau)

0
Ilunga Ilunkamba

Au cours d’une interview accordée à la presse ce lundi 25 janvier,  le député Daniel Mbau a réagi sur la motion de censure visant la destitution du Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilukamba et son gouvernement.

Selon lui, au cas où le premier ministre refuse de se présenter devant les députés pour présenter ses moyens de défenses, il sera poursuivi à la Cour constitutionnelle pour “outrage” au parlement.

“Il y a possibilité pour le Parlement de constater par une résolution qu’il y a outrage au parlement. Ça c’est la voie la plus pure. En ce moment là, le procureur général près la Cour constitutionnelle peut se saisir pour revenir au parlement et solliciter une possibilité d’autorisation de poursuite contre le premier ministre. Le parlement va statuer et puis le premier ministre va être poursuivi. Le procureur après avoir clôturé son instruction, il reviendra pour la mise en accusation et le premier ministre va comparaître devant la Cour constitutionnelle et ça sera une première qu’il soit poursuivi pour outrage au parlement. Donc, en tout sur le plan pénal c’est l’outrage”, a-t-il déclaré.

Pour rappel, le premier ministre est invité ce mardi 26 janvier à se présenter devant la séance plénière de l’Assemblée nationale pour l’examen de la motion de censure initiée contre lui et son gouvernement.

Entre-temps, le premier ministre s’est rendu ce dimanche 24 janvier à Lubumbashi pour une réunion avec l’autorité morale du Front commun du Congo Joseph Kabila.

Contactez la rédaction de Voice Of Congo : 00243 818956860

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here