RDC : L’effectif des enseignants payés est passé de 400.000 à plus de 600.000 enseignants (Min EPST Tony Muaba)

0

le ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique, Tony Muaba affirme qu’avec la gratuité, l’effectif des enseignants payés est passé de 400.000 à plus de 600.000 enseignants. 

Le ministre de l’EPST, Tony Mwaba, s’exprimait sur la gestion de son ministère devant la plénière de l’Assemblée nationale se rapportant à la question orale avec débat adressée, par un député, à ce dernier sur ses réalisations et l’amélioration des conditions sociales des enseignants.

Tony Mwaba a fait savoir à l’Assemblée nationale que la gratuité de l’enseignement a revu à la hausse les frais de fonctionnement des écoles.

« En ce qui concerne les frais de fonctionnement, il faut relever également qu’avant la gratuité toutes les écoles bénéficiaient d’une enveloppe forfaitaire de 45.000 FC en terme de frais de fonctionnement quelle que soit sa catégorie, quelle que soit sa taille, quel que soit le nombre de classes, quel que soit le nombre d’enseignants. Mais avec la gratuité, les écoles de la première catégorie se sont vues octroyer une enveloppe de 900.000 FC en terme de frais de fonctionnement. Pour la deuxième catégorie, au lieu de 45.000 FC ils ont une enveloppe de 400.000 FC. Pour les écoles de la troisième catégorie, en lieu et place de 45.000 FC, ils ont vu leur frais de fonctionnement élevé à 600.000 FC le mois. Et pour les écoles dites de prestiges ou les écoles de références, leurs frais de fonctionnement ont été revus à hauteur de 2 millions de FC le mois», a-t-il renchéri.

De son coté, le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso, a apprécié les éclaircissements fournis par Tony Muaba.

Christophe Mboso a invité l’autorité budgétaire, à doter l’EPST des ressources financières, afin de pouvoir garantir la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement fondamental en RDC et d’autres dépenses de ce ministère.

En outre, il a exhorté le ministre Tony Mwana à prendre en compte toutes les recommandations formulées par les députés nationaux dans la mise en œuvre du programme du gouvernement de la République.

Le député national Floribert Loola Ekofo initiateur de la question orale avec débat, a félicité le ministre pour ses réponses aux préoccupations des députés nationaux, avant de formuler quelques recommandations.

Parmi ces dernières, il y a notamment: la recherche des ressources financières additionnelles à travers des recettes provenant de la vente des fiches ou macarons lors des différentes épreuves organisées, la canalisation  par l’administration centrale et le cabinet du ministre des recettes des activités réalisées en provinces, la paie des enseignants malencontreusement enlevés du fichier de paie.

Bishop Mfundu

Contactez la rédaction de Voice Of Congo : 00243 818956860

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here