RDC : L’élection des gouverneurs renvoyée à une date ultérieure, l’installation des sénateurs élus suspendue

0

Un réunion interinstitutionnelle s’est tenue ce lundi autour du Président Félix Tshisekedi à la Cité de l’OUA. Y ont participé le président et le vice président de la CENI, le président du conseil économique et social, le président de la Cour de Cassation, le Premier ministre, le président de l’Assemblée nationale, le président du Sénat, le président de la Cour constitutionnelle, le Conseil d’Etat, le président du CNSA, le président de la Haute Cour militaire, l’auditeur des FARDC.

Parmi les décisions prise le report à une date ulterieure l’élection des gouverneurs mais aussi la suspension de l’installation des sénateurs élus.

En outre, il a été demandé au PGR d’ouvrir des enquêtes sur les allégations de corruption des députés provinciaux.

La proclamation des résultats de ka Senatoriales avait déclalenché des protestations Kinshasa et au Kasaï Oriental des centaines oú des militans de l’UDPS étaient descendus sur la rue pour denoncer leurs députés provinciaux, accusés d’avoir été corrompus par le camps FCC.

Des accusations confirmées par le leadership du parti présidentiel. Prenant parole hier devant des militants reunis à la permanence de Limete (Kinshasa), le président a.i. Jean Marc Kabund a même juré que tous les mandats des députés provinciaux seraient retirés et des poursuités judiciaires lancées contre eux.

Si les élus sont indiscutablement les premiers responsables de cet echec cuissant du parti au pouvoir, certains cadres du parti estiment que le Président Kabund est aussi à blamer. Ils l’accusent notamment de manque de strategie et de preparation, voir même de corruption.

Un article de Voice Of Congo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here