RDC: L’envoyé Spécial d’Angela Merkel invite l’opposition à rejoindre la table des négociations

0

3369238-4839724


En ce qui concerne les élections, l’envoyé spécial d’Angela Merkel insiste sur le respect constitutionnel
Venu pour participer à la Conférence sur l’investissement privé dans la région des Grands lacs, le chef de division adjoint Afrique subsaharienne au ministère fédéral des Affaires étrangères allemand insiste sur le respect constitutionnel concernant les élections 2016 en RDC. » Il y a nécessité d’organiser les élections en novembre 2016 « , a déclaré Christian Clages, lors d’une conférence de presse qu’il a animée le vendredi au terme de son séjour congolais.

Par ailleurs, Christian Clages a reconnu que les questions techniques auxquelles la CENI fait face sont surmontables. Le diplomate allemand a évoqué les défis d’actualiser le fichier électoral afin d’avoir les élections parfaites. « Ce qui importe plus, c’est le respect de la constitution, a-t-il soutenu. Car, a-t-il poursuivi, c’est une question de stabilité » avant d’ajouter, « personne ne peut vouloir la reprise des hostilités ». D’après lui, l’Allemagne sera aux cotés des acteurs congolais pour faciliter les décisions nécessaires concernant la tenue des élections.

Abordant la question du dialogue, Christian Clages a fait savoir que ce forum devrait garder un certain cadre, se focaliser sur les acteurs décisifs. « Cette discussion devrait être menée dans un délai raisonnable, souligne-t-il. Et de continuer, ce dialogue ne peut pas mettre en danger le cadre constitutionnel ». L’envoyé d’Angela Merkel a indiqué que son pays soutient la déclaration de l’UE, de la francophonie et des autres institutions. A l’entendre, cette déclaration offre un cadre intéressant pour un dialogue qui sortira le pays du blocage actuel. » J’ai proposé aux amis de l’opposition de rejoindre la table de négociations pour sortir de l’impasse « , a-t-il estimé. » Je suis optimiste par ce qu’à la fin de ce dialogue, les conclusions seront acceptables par tous les acteurs « , estime le responsable de la division Afrique subsaharienne allemande.

En outre, Christian Clages a mis l’accent sur le respect de la démocratie et des droits humains. S’agissant des relations entre la RDC et l’Allemagne, il a noté des avancées significatives. « Il y a eu beaucoup de progrès », a-t-il reconnu.
Pour terminer, il a salué la tenue de la conférence sur l’investissement privé dans la région de grands lacs qui était une bonne occasion pour rencontrer un grand nombre de partenaires afin d’accroitre les opportunités qu’offrent la sous région.

Mathy MUSAU

Un article de Forums des As

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here