RDC : Léon Kengo wa Dondo met en cause les performances économiques de Matata

5

Leon Kengo Wa Dondo, Président du Sénat. (Archives direct.cd)

KINSHASA – Le président du sénat, Léon Kengo wa Dondo a déploré samedi, dans son discours d’ouverture de la session de mars, l’omniprésence de la pauvreté et l’aggravation de la misère, en dépit de la croissance des exportations minières.

‘‘ La pauvreté est omniprésente. Pourtant, selon les statistiques de la Banque centrale du Congo, notre pays a exporté 915.588 tonnes de cuivre en 2013 et 76.517 tonnes de cobalt la même année. Le seuil d’un million de tonnes de cuivre sera franchi en 2014’’, a indiqué Kengo pour qui la misère sociale continue à s’aggraver à l’ombre de ces exportations. Le président du sénat pense que le gouvernement devrait songer à accroître les recettes budgétaires du secteur minier et des hydrocarbures pour les consacrer aux dépenses de santé, d’éducation et de réhabilitation des infrastructures de base.

Selon lui, l’agriculture, priorité des priorités, devrait constituer l’autre pilier de la croissance. Dans le souci d’améliorer les conditions de vie de la population, dit-il,  l’option de mettre en phase la croissance économique avec les besoins sociaux de base impliquant une croissance de base, doit être envisagée. L’ancien premier ministre de Mobutu se demande à quoi serviraient les performances économiques, si elles ne se traduisent pas par une amélioration du vécu quotidien de la population. ‘‘ Comment y arriver sans une politique juste de répartition équitable des richesses nationales entre citoyens et entre provinces’’, a-t-il ajouté. Une manière catégorique de contredire l’embellie économique tant vantée quotidiennement par l’actuel premier ministre, Augustin Matata Ponyo.

Dans sa démarche, il croit fermement que la nouvelle vision devrait induire un changement de l’orientation de l’économie afin de réduire son extraversion, la rendre moins vulnérable et moins dépendante des importations, grâce notamment au développement de l’industrie nationale de transformation. La nouvelle philosophie de gestion, devra déboucher, assure Kengo, sur l’adoption d’un plan de développement fédérateur et intégrateur, assorti des plans sectoriels. Elle doit également, insiste-t-il,  s’inscrire dans la logique de renforcement des mécanismes de contrôle, de lutte contre la corruption, la concussion et le détournement de deniers publics.

Source 7sur7.cd

5 COMMENTS

  1. leon kengo president de la platforme immorale de l’opposition. tu fais la honte de la classe politique congolaise. tu crouppira dans les prisons de Makala pour les restes de ta modeste vie si tu ne veux pas rentrer chez toi en Pologne ou au rwanda. Pauvre voleur et irresponsable , homme sans valeur, ni conscience.

  2. MONSIEUR KENGO VEUT DONNER DES LECONS A QUI?QU’EST CE QU’IL A FAIT DE BON POUR LE PEUPLE CONGOLAIS A L’EPOQUE DE MOBUTU?RIEN RIEN RIEN.AUJOURD’HUI CE MEME KENGO VOLEUR DE TOUS LES TEMPS VEUT FAIRE CROIRE AU PEUPLE QU’IL SE SOUCIE DE LUI.PITIE A CE VOLEUR DE KENGO DONT LA MOITIE DE LA MISERE DU PEUPLE CONGOLAIS LE TIENT POUR RESPONSABLE.PARMI VOUS TOUS,PERSONNE NE MERITE DE RESTER ASSUMER LES RESPONSABILITES POLITIQUES.VOUS MERITEZ D’ETRE INCARCERE A VIE.VOLEUR DE KENGO ET DE MATATA,TOUS PRODUITS DES RWANDAIS.

  3. Mais, c’est la faute des Kongolais qui suivent ce mulatre, les gens comme les Mfumu Ntoto et les autres. C’est comme si ils n’ont pas leur propre intelligence, ils doivent tout le temps suivre ce laquais des occidentaux parce qu’il est clair de teint donc pour eux, il est blanc. Au pays de son pere, s’il y va, il ne sera pas accepte.

  4. kengo doit se tenir pcque lui aussi, il a grandement contribué au chaos de notre pays. à l’époque où il était premier commissaire d’état, qu’est-ce qu’il a fait de bon pour notre pays ? rien et rien du tout. donc, il doit fermer sa gueule pcque lui aussi fait partie des gens qui soutiennent kanambe, car la mère de kengo est rwandaise.

Leave a Reply to henri bongondo Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here