RDC : «les Congolais n’ont pas encore sorti la tête du trou», selon un député de la majorité

0

 

IMG_6825

«Dans notre pays, nous avons passé des décennies entières dans la décroissance. Les Congolais descendaient dans le trou. Nous n’avons apparemment pas encore sorti la tête du trou», a déclaré samedi 14 septembre le député Simene Wa Simene, participant aux concertations nationales pour le compte de la Majorité présidentielle, plate-forme de soutien au chef de l’Etat Joseph Kabila.

L’élu du peuple s’est ainsi exprimé au cours d’un débat sur l’état des lieux de l’économie, le secteur productif et les finances publiques congolaise dans le groupe thématique traitant de ces domaines.

 

Selon les participants à ce groupe, plusieurs avancées ont été réalisées en RDC mais beaucoup reste à faire.

 

Pour le député Simene Wa Simene, une meilleure cohésion nationale des citoyens et citoyennes de la RDC passe par la résolution des «vrais problèmes économiques et sociaux» congolais.

 

«Nous parlons de croissance économique mais la population est dans la pauvreté. Ça veut dire que cette croissance n’a pas participé à la réduction de la pauvreté. Donc, il faut que nous sortions de nos travaux avec des résolutions qui aillent dans le sens de résoudre [ces problèmes]», a-t-il affirmé.

 

Après avoir posé le diagnostic de la situation économique en RDC, ce groupe devra formuler des recommandations à soumettre au Gouvernement, au Parlement et à la Présidence de la République.

 

Toujours en marge de ces concertations, la plate forme de l’opposition Forces acquises aux changements, (FAC) a annoncé samedi avoir sanctionné deux de ses membres, Pathy Katanga et Moise Monidela.

 

Ils sont donc radiés pour avoir participé aux concertations nationales alors que le reste des Fac s’y sont officiellement refusés. Pour elles, ces assises visent à tripoter la constitution actuellement en vigueur dans le pays.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here