RDC : Les poids lourds du Clan Wenge absents aux obsèques de Babia

0

10487492_786610188058443_8770898316309966766_n

 

par Erick Bukula

 

Hormis la famille biologique de Babia Ndongo, aucune autre source de contribution financière n’a été signalée si ce n’est celle de son ancien patron Koffi Olomide qui aurait décaissé prés de 5000 dollars. Ni le gouvernement congolais ou les autres grands artistes du pays n’ont apporté un soutient financier pour l’enterrement de l’ancien ténoriste du Quartier Latin.

 

(Kinshasa)- C’est le vendredi 25 octobre dernier que l’ancien sociétaire du Quartier Latin, Babia Ndonga a été emmené à sa dernière demeure. Décédée le 08 octobre dernier, c’est plus de deux semaines après que les fanatiques, la famille biologique et famille artistique de Babia ont eu l’occasion de lui rendre un dernier hommage.

Apres s’être rassemblés à la place Assanef, sur l’avenue de la Libération, ex 24 novembre, à Kinshasa, ceux venus dire adieu á Babia ont eu à escorter la dépouille mortelle du défunt chanteur au cimetière nécropole Entre Terre et Ciel, à la N’sele (Kinshasa), lieu qui est désormais la dernière demeure de celui qu’on avait surnommé Shokoro.

Venus de partout, Europe, Angola et l’intérieur du pays, plusieurs musiciens et stars de la musique congolaise se sont fait remarqués par leur présence. Notables étaient des  visages célèbres comme ceux de  Ferré Gola, Fally Ipupa, Bill Clinton, Suzuki Luzubu, Céléo Scram, Brigadier Sarbati, Héritier Watanabe, Papy Kakol, Fabrigas, Dakumuda, Bozi Boziana et Manda Chante parmi tant d’autres.

Toutefois, aussi notable aux obsèques de Babia était l’absence des poids lourds du clan Wenge, entre autre JB Mpiana et Werrason mais aussi celle des grandes stars des vielles générations comme Papa Wemba et Felix Wazekwa. Une absence qui a indigné plus d’un observateur comme l’a si bien exprimé, devant la presse, l’ancien musicien de Zaiko Langa Langa, Gina Infonge. Ce dernier a dit regretter qu’aucun des vieux leaders n’aient ne fut ce qu’envoyer un message de condoléances au patron de Quartier Latin. En s’adressant a la presse, Ifonge a aussi relevé le fait que cette attitude des autres leaders devra interpeller le Grand Mopao.

Jusque là, seul le bureau de Wenge BCBG a tenté de justifier l’absence de son leader. Selon le chef d’orchestre Seguin Mignon, JB Mpiana ne s’est pas présenté aux obsèques de Babia parce qu’il ne voulait pas « troubler l’ordre public ».

Un article de The Voice Of Congo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here