RDC : l’évolution du processus électoral au centre des échanges entre Denis Kadima et l’ambassadeur du Portugal

0

L’évolution du processus électoral en cours en République démocratique du Congo a été au centre des échanges entre le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Denis Kadima Kazadi, et l’ambassadeur du Portugal en RDC, Antonio Inocencio Pereira.

Le tête-à-tête a eu lieu ce jeudi 03 mars au siège de la centrale électorale à Kinshasa, dans la commune de la Gombe.

Au sortir de l’audience, le diplomate portugais a affirmé que le processus électoral en RDC est d’une grande complexité, avec d’énormes responsabilités qui attirent l’attention du Portugal, qui suit de près l’évolution et le développement dudit processus entant que pays ami et partenaire à la République démocratique du Congo.

«Nous avons eu un échange franc sur le développement du processus électoral, le calendrier à venir, bref sur les préparatifs qui nous tiennent tous à cœur. Lui, en tant que responsable de l’institution et nous comme amis de la RDC, tout le monde s’intéresse à ce qui touche aux prochaines élections de 2023. Le Portugal étant membre de l’Union européenne qui s’est engagée à accompagner la RDC – une vieille amie de mon pays – dans ce qui s’y prépare, au regard de la coopération bilatérale établie depuis bien longtemps, nous avons donc un intérêt général en Afrique et plus particulièrement dans le voisinage de tous nos partenaires », a déclaré l’ambassadeur Antonio Inocencio Pereira dont les propos sont rapportés par l’ACP.

Reconnaissant les avancées dans le processus depuis la mise en place du nouveau bureau de la CENI dirigé par Denis Kadima, le chef de mission diplomatique du Portugal a encouragé ce dernier à fournir plus d’efforts dans le souci d’organiser de bonnes élections en RDC en 2023.

Bishop Mfundu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here