RDC – Libération de Bemba : MP, G7 et Dynamique menacés

1

Mbemba

L’ancien Vice-président de la République Démocratique du Congo (RDC) est incarcéré à La Haye depuis septembre 2008.

A Kinshasa, la Secrétaire générale du MLC, la députée Eve Bazaïba et les autres cadres du parti organisent trois jours de prière. «La libération de Jean-Pierre Bemba n’est pas seulement attendus par les militants du MLC, mais aussi par l’ensemble du peuple congolais», a souligné Eve Bazaïba, dans une interview accordée à la radio Top Congo.

Il faut dire que le verdict que rendra, le lundi prochain, la Cour Pénale Internationale (CPI) n’intéresse pas seulement les militants du MLC, mais aussi et surtout les responsables le la Majorité Présidentielle (MP) et l’Opposition (toutes tendances confondues). «La libération de l’ancien vice-président de la République, explique un analyste politique, risque de changer la donne politique en RDC ».

Au niveau de la MP, l’on se rappelle que lors de la présidentielle de 2006, Jean-Pierre Bemba s’était classé 2ème avec 48% de voix.

S’il n’était pas incarcéré à la CPI, le leader du MLC allait être le chef de file de l’Opposition congolaise. Une fois libéré, Jean-Pierre Bemba, croit plus d’un observateur de la scène politique congolaise, devrait être adoubé par une grande frange de la population congolaise.

Du côté de l’Opposition, les rumeurs sur une probable mise en liberté de Jean-Pierre Bemba ôte le sommeil à certains leaders de cette structure politique. S’il est libéré le 21 mars, il reprendrait ipso facto sa place de porte-étendard au sein d’une Opposition sans repère. Un groupe au sein duquel tout le monde semble se méfier de tout le monde.

Si le leader du MLC quitte sa cellule de La Haye le 21 mars prochain, l’architecture congolaise connaîtra de profonds changements. Un opposant, qui a requis l’anonymat, craint même que la Dynamique pour l’Action de l’Opposition, assise sur une fondation fragile, ne vole en éclat.

Par Congo Nouveau

1 COMMENT

  1. C’ EST DU N’IMPORTE QUOI. LE BEMBA QUI SORTIRA DE LA PRISON N ‘EST PAS CELUI DE 2001
    ET 2006 LORSQUE IL AVAIT BEAUCOUPS DES MOYENS FINANCIERS, DES AVIONS, HÉLICOPTERE,
    SES PROPRES MILICES. PARCONTRE IL SORTIRA UN BEMBA BRISÉ PAR TOUTES CES ANNÉES DE
    DÉTENTIONS, SANS ARGENT, SANS MILICES AJOUTÉ A CELA DES SEQUELLES PHYSIQUES ET MORALES D’ETRE SÉPARÉE DE SA BELLE FEMME
    QUE PENDANT TOUT CES TEMPS UN AUTRE INDIVIDUS QUI S’EN EST OCCUPÉ D’ELLE POUR DES NUITS MEULLEURS.
    ( EXEMPLE DE MANDELA ET WILLY MANDELA ) DONC NOUS VOYONS PAS QUELLE MIRACLE CELUI-CI
    PEUT REBONDIR ENCORE POUR ATTEINDRE LE HAUT SOMMET DE LA POPULARITÉ SINON POUR DES RAISONS
    MORALITÉS ON LUI RESERVERA QUAND MEME UN TRES BON ACCEUIL MAIS QUI SERA QUE DE COURTE DURÉE
    PARCEQUE LES CRIMES QUE IL AVAIT COMMIS EN CENTRE- AFRIQUE, IL PEUT LE RÉPÉTÉ EN DÉMOCRATIQUE
    DU CONGO.

Leave a Reply to salva Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here