#RDC: Loi Electorale: Mukungubila déplore la passivité de la communauté internationale face au massacre de Kinshasa.

2

MUKUNGUBILA1

par Erick Bukula

 

Ciblé par l’Etat congolais pour avoir exprimé son opinion dans des lettres ouvertes adressées à Kabila, le prophète Mukungubila avait lui-même souffert à la main du pouvoir de Kinshasa quand une centaine de ses proches et adeptes avaient été arrêtés ou tués par les forces de l’ordre lors d’un bouclage de sa résidence de Lubumbashi en fin 2013.

 

(Johannesburg)- L’opposition congolaise a été beaucoup critiqué pour manque d’une réponse adéquate face aux sanglantes répressions contre les manifestants à Kinshasa, Bukavu et Goma et qui ont eu lieu en début de semaine. Ainsi, le prophète Joseph Mukungubila, sans doute la plus grande figure de l’opposition congolaise de la diaspora, a fait savoir qu’il n’était pas resté indiffèrent face aux tueries et arrestations des manifestants.

Joseph Mukungubila a dévoilé avoir contacté la communauté internationale aussitôt qu’il était informé de la détérioration de la situation en RDC. Dans une lettre envoyée aux principaux membres de la communauté internationale dont la France et les Etats-Unis, l’exilé politique a demandé leur intervention pour mettre fin à ce qu’il a appelé : atteintes à l’état de droit.

Cependant, c’est un Mukungubila plutôt déçu qui s’est livré à la presse pour déploré le manque d’actions concrètes de la part de ces organisations qui, selon l’opposant, ont tous les moyens pour restaurer les règles de la démocratie au Grand Congo. Pour ce congolais en exile, en lieu et place des condoléances et appels à la retenu, l’Occident devrait plutôt faire usage de la force pour mettre un stop au chaos en RDC comme avait été le cas en Cote d’Ivoire.

 

Une bataille est remportée mais pas la guerre

Tout en félicitant le Sénat pour l’amendement apporté á l’article 8 du controversé projet de loi électorale, Mukungubila a insisté que la victoire n’est pas encore acquise pour le peuple congolais car dit-il « l’Etranger (President Kabila) doit s’en aller pour que le Congo soit libre ».

Pour celui qu’on appelle « Le prophète de L’éternel » la communauté internationale doit se faire valoir en aidant la population congolaise à se débarrasser du gouvernement actuel. En bon prophète, Mukungubila a conclut en prophétisant la victoire du peuple. « Dieu m’a parlé » a-t-il dit, « Il va nous libérer ».

Un article de The Voice Of Congo

2 COMMENTS

  1. Pourquoi toujour attendre la communauté ionternationale, chers amis c´est dépuis l´indépendance que cette fameuse communauté internationale marches sur les nez des africains en particulier. pour eux ce sont leurs interets qui sont en prémier ligne. et sutout n´oublions pas que kanambe n´avait pas gagné les élections en 2011 mais ils l´ont tout de même accepter de rester au pouvoir. et voilà les conséquences . ils le savaient que le manque de legitimité de kanambe posera beaucoups des problèmes mais hèlas, comme d´habitude pas des mots sévère à l´encontre de kanambe. bref chers compatriotes nous avons pris nôtre destin en main , ne lachons pas contunuons à manifesté et surtout déclarons une seule chose : kanambe dégage. les occidentaux ne férons riens. ils parlent , ils parlent …… et à ce point là Mukungubila à raison. en côte d´ivoire ils avaient interveus et pourquoi pas au en RDC ? mystère et pourtant kanambe a fait trops des males au congo, mais qu´est ce qu´ils nous disent maintenant qu´ils ont peur que le senario de la lybi soit contaminé en RDC. mais qui ont provoqué cette situation ? et pourquoi les impérialiste ne voulait pas accepter la victoire de Tshisekedi ? voilà maintenant l´heure de verité à sonner . Congolaise et congolais n´attendons rien des impérialistes, achevons les nous même le travail que nous avons commencer: Kabila dégage. un gouvernement qui tues son peuples perd `100% la légitimité . Points. Nous voulons son départ. fin.

  2. nous devons nous debarrasser des occidentaux et de la puissance de ouest. nous devons montrer une maturite dans la gouvernance de notre chere patrie. cela nous rendra libre. attendre toujours des autres ce ue nous pouvons faire nous meme est un signe de bassesse.
    si parmi nous des citoyens s’etaient assis sur le banc de l’universite avec ceux dont nous voulons toujours qu’ils plaident en notre faveur, cela signifie que nous avons echoues dans nos etudes.
    cessez la mendicite intellectuelle montrons de quoi nous sommes capables en etant nous meme.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here