RDC – L’UDPS dénonce les actes de torture sur son secrétaire fédéral

1

1602718_3_aa17_l-opposant-etienne-tshisekedi-a-kinshasa-le-5


La Ligue des jeunes de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) dénonce les actes de torture et de traitement inhumain que subirait le secrétaire fédéral de ce parti, Bruno Kabangu, détenu à la prison centrale de Mbuji-Mayi. Selon Florent Ngandu, président de cette ligue des jeunes, son camarade de parti a notamment été tabassé dimanche 23 août dans cette prison.

« dimanche(dernier), il a été copieusement tabassé sur ordre du directeur de la prison qui veut à tout prix qu’il puisse faire partie des cultes organisés dans la prison alors qu’il a la liberté de culte. On l’a sérieusement torturé et, ce, en présence de son épouse », rapporte le président de la ligue des jeunes.

La même source affirme également que Bruno Kabangu est privé quelque fois de la possibilité de dormir dans sa cellule.

« Il passe la nuit dehors. Cela constitue une insécurité réelle », soutient Florent Ngandu.

Bruno Kabangu a été condamné en 2014 à 20 mois de servitude pénale pour « propagation de faux bruits et outrage à l’autorité ».

A en croire le président de la Ligue de jeunes de l’UDPS, il ne reste à son camarade de parti qu’une dizaine de jours à purger.

Florent Ngandu demande au directeur de la prison de Mbuji-Mayi de veiller à la sécurité du secrétaire fédéral de son parti.

Il en appelle à la communauté internationale et nationale, aux organismes des droits de l’homme de venir en aide à Bruno Kabangu « pendant cette période où sa peine est à la fin ».

Interrogé par Radio Okapi, le directeur de la prison centrale de Mbuji-Mayi affirme que Bruno Kabangu bénéficie du même traitement que les autres détenus. Selon lui, le secrétaire fédéral de l’UDPS jouirait même de certains privilèges, « en tant que prisonnier politique ».


Un article de Radio Okapi

1 COMMENT

  1. ET MALGRÉ TOUT, L’UDPS VEUT TOUJOURS FOUTRE SON NEZ DANS CE FARFELU DE DIALOGUE, POUR SE FAIRE ROULER DANS LA FARINE UNE FOIS DE PLUS.
    ÉTRANGE!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here