RDC : Malgré la nomination controversée de Tommy Tambwe à la tête du DDRC-S la MONUSCO rassure son soutien au programme

0

Malgré les vives critiques soulevées par la nomination de Tommy Tambwe Runiga au poste de coordonnateur du Programme de désarmement, démobilisation, réinsertion communautaire et stabilisation (PDDRC-S), par ordonnance présidentielle, la MONUSCO apportera son soutien au dit programme de démobilisation des ex-membres des groupes armés.

Cette confirmation est du représentant spécial adjoint du secrétaire général des Nations unies en RDC en charge de la protection et des opérations,  Khassim Diagne.

« Nous nous réjouissons qu’il y ait ce nouvel élan, parce que, il y a le combat, il y a les opérations militaires mais il y a aussi beaucoup des groupes, qui, je pense humblement, pourraient bénéficier de ce programme. Et je pense que ce programme est extrêmement important, nous en tout cas à la MONUSCO, nous accordons beaucoup d’espoir à ce que ça réussisse, et nous allons tout faire pour que ça réussisse », a promis Khassim Diagne auprès de nos confrères de la radio Okapi.

Il souligne qu’un important travail est déjà fait avec le DD3R de la MONUSCO.

Toutefois, des discussions sont en cours avec le ministère de la Défense congolais et bien d’autres, engagés dans ce programme pour accompagner le gouvernement dans ce processus.

« Nous à la MONUSCO, on avait déjà anticipé sur ce volet-là. Vous savez, on a un volet Désarmement, démobilisation et réintégration au sein de nos opérations. Et nous avions anticipé donc sur le soutien qu’on va apporter à ce plan. Et, nous sommes en discussions déjà avec le ministère concerné, essentiellement le ministère de la Défense mais aussi le ministère de la Justice et d’autres ministères affiliés », note Khassim Diagne. 

Le docteur Denis Mukwege avait exprimé ses inquiétudes après la nomination du coordinateur national du Programme de Désarmement, démobilisation, réinsertion communautaire et stabilisation (DDRC-S).

A travers une déclaration rendue publique mercredi 11 août à Bukavu, le prix Nobel 2018 avait regretté qu’un ancien chef rebelle soit nommé à la tête de ce programme.  

Bishop Mfundu

Contactez la rédaction de Voice Of Congo : 00243 818956860

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here