RDC : Moïse Katumbi est bien vivant !

0

Moise Katumbi à Londres

 

CONTRAIREMENT AUX FOLLES RUMEURS REPANDUES A LUBUMBASHI ET A KINSHASA SUR LA « MORT » DU GOUV DU KATANGA.

* Cinglant démenti d’Aubin Kwambi de la Société civile de la province cuprifère.

Une folle rumeur s’est répandue mercredi dernier à Lubumbashi et à Kinshasa sur le « décès » de Moïse Katumbi Chapwe, le très populaire gouverneur du Katanga qui a disparu de la circulation depuis plusieurs sans qu’on ne sache ce qui est arrivé. La réponse est venue hier de la Société civile du Katanga par la bouche d’Aubin Kwambi, le Président de la Commission  » Justice et paix « .

C’est hier sur la  » Radio Top-Congo  » émettant de Kinshasa qu’il a démenti la nouvelle de la « mort » de Katumbi Chapwe. Le gouverneur est vivant mais toujours aux soins en Angleterre.
D’autres disent qu’il est là présent à Lubumbashi mais ne veut pas se faire voir. Là aussi c’est faux, pour Aubin Kwambi pour qui au Katanga on ne sent pas l’absence prolongée du gouverneur MoÏse Katumbi Chapwe en rapport avec la matérialisation de la vision de la Révolution de la modernité du chef de l’Etat.
Car il a mis en place dans les rouages de la province, un dispositif qui fait que tout fonctionne merveilleusement pendant son absence. Katumbi en séjour médical en Angleterre, c’est ce qu’on retient de cette sortie médiatique du Président de la Commission « Justice et Paix  » de la Société civile du Katanga. Malheureusement, il ne s’agit pas d’une source autorisée. Il vient combler le déficit de communication officielle sur l’absence pour des raisons de santé de Moïse Katumbi Chapwe.
A ce sujet, le gouvernement central n’a pas du tout communiqué. Moins encore celui de la province du Katanga comme on l’a fait à l’Equateur avec Louis-Alphonse Koyagialo. Ce qui a eu comme conséquence d’alimner toute sorte des spéculations des plus loufoques aux inimaginables sur le bulletin de santé du Pprd Moïse Katumbi Chapwe.

 

UN GOUVERNEUR DYNAMIQUE
C’est ce qui arrive lorsqu’un homme de sa trempe, en termes d’assises sociologique et de fonctions lorsqu’il n’y a pas une information officielle. Heureusement que la Société civile du Katanga a comblé ce déficit en livrant l’information sur le leader katangais Moïse Katumbi Chapwele par un cinglant démenti.
Katumbi, c’est le plus populaire des gouverneurs de la Rdc. Au cours des deux dernières législatures, c’est lui qui frôle la cime de 130.000 voix aux législatives, dans un mode d’élections à la proportionnelle où il y a des élus nationaux de 100 ou 200 voix tout au plus, par la magie du plus fort reste. Mêmement chaque fois qu’il se présente à la provinciale de son Katanga natal.
Par rapport au programme des  » 5 Chantiers  » lancé par le chef de l’Etat à la première législature, il a réussi à transformer le Katanga qui est en train de retrouver son étoffe d’antan. Aucune autre province n’a de bilan aussi flatteur à présenter. Même pas la ville de Kinshasa et le Bas-Congo qui sont dans presque les mêmes proportions des recettes que le Katanga. Mais à l’instar de tous les autres dix gouverneurs de la Rdc, Chapwe est confronté aux mêmes contraintes. Notament le le fait que le gouvernement central libére avec parcimonie et à comptes gouttes les 40% des recettes à caractère national qui lui reviennent de droit. Ce qui a pour effet dévastateur de mettre sous éteignoir certains projets essentiels de modernisation du Katanga programmés par son gouvernement provincial.

KANDOLO M.

Article de 7sur7

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here