RDC: Moïse Katumbi s’est-il lancé trop tôt dans la course à la présidence?

3

moise-katumbi


L’opposant congolais Moïse Katumbi a décidé d’officialiser sa candidature à la présidentielle en RDC mercredi 4 mai. Est-ce la bonne stratégie ou bien est-il parti trop tôt comme le déplorent certains au sein de l’opposition ?>

A Gorée au Sénégal, en décembre dernier, l’opposition congolaise s’était mise d’accord sur une stratégie : pas question d’annoncer une candidature sans la certitude que la présidentielle aurait lieu dans les temps, c’est-à-dire avant fin 2016. Depuis, cette perspective n’a fait que s’éloigner. La commission électorale elle-même estimant qu’il faudrait plus d’un an pour réviser le fichier électoral.

Voilà sans doute pourquoi, si elle n’étonne personne, la décision de Moïse Katumbi de se déclarer candidat mercredi 4 mai en irrite certains au sein de l’opposition. A leurs yeux, c’est non seulement prématuré, mais contreproductif. Ils craignent qu’en dévoilant ses intentions, Moïse Katumbi ne fasse de lui une « cible » et que ses démêlés avec les autorités occupent le devant de la scène au détriment du débat sur le respect de la Constitution.

Moïse Katumbi s’en défend. Selon lui, au contraire, le temps presse désormais. Il faut battre campagne, mobiliser les électeurs sous peine sinon de laisser le champ libre à la majorité.

Du côté du parti au pouvoir, très peu souhaitent réagir à l’annonce de cette candidature, mais certains parlent d’une « stratégie de diversion » pour décrédibiliser les accusations dont il fait l’objet de la part de la justice congolaise.

Quels sont les autres candidats potentiels ?

Sollicité par trois plateformes politiques et des organisations de la société civile, Moïse Katumbi Chapwe, l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga, est le premier des gros calibres à se déclarer candidat à la prochaine présidentielle.

L’UDPS d’Etienne Tshisekedi, quant à elle, a déjà promis de présenter aussi son candidat. Ce parti qui se veut le précurseur de la lutte pour la démocratie en RDC, croit avoir des atouts pour diriger le pays après Joseph Kabila. D’ailleurs son leader revendique toujours la victoire à la présidentielle de 2011 et milite encore pour l’effectivité du pouvoir.

Il y a également l’UNC, l’Union pour la nation congolaise, dont le président Vital Kamerhe ne cache pas, lui aussi, ses ambitions de présidentiable.

Dans le lot figure également Freddy Matungulu, fonctionnaire international et ancien ministre des Finances.

Avec autant d’ambitions, l’opposition saura-t-elle se mettre d’accord pour une candidature unique ?

Du côté de la majorité, on observe. Les Kabilistes ne veulent pas dévoiler leur jeu.


Un article de RFI

3 COMMENTS

  1. A vous medias congolais : svp arreter d’insulter les congolais chaques jours avec le probleme de katumbi.pour ki le considerez-vous ; pour un saint vivant ? ki est katumbi ? katumbi c’est l’homme ki a enrichit kabila depuis 2007. – une barre d’uranium ne vaut pas moin de 1milliard. depuis 2007-a-2015 ; combiens katumbi et kabila ont vendue l’uranium ? toutes sorties et ventes katumbi entant que gouverneur ne le savez-t-il pas? il avait sa part de commission. demandez au ministere de mine tout les rapport. poser la question a katumbi ; a 3 kilometres de sa residence au sud-est de la ville de lubumbashi dans la commune de katuba ; les habitants cette commune boivent quel eau ? l’eau de puies . une situation comparable du temp d’Abraham et isaac. ils vendent l’uranium a 1 milliard et refectionne une ecole avec 10.000 dollars et vous medias vous le proclaimer hero national. une question : un congolais vivant en France avec sa famille.une fois katumbi president de la RDC. ce congolais peut-il ramener ces enfants et leur faire etudier dans une ecole refectionne par katumbi ? est-ce dans ces ecoles : il ya une salle de reunion ; il ya les materiels didactic ; il ya les materiels sonnors ; il ya un terrain de sports ? arrestez de nous insulter nous congolais.katumbi et kabila ont etaient ensemble dans beaucoups des choses. Parlons elections et apres kabila s’il vous plait.katumbi et kabila constitue une bande de traitres.

  2. IL SE LANCE UN PEU TROP TOT DANS LA COURSE A LA PRESIDENCE CAR IL A TOUT
    LES ATOUS POUR DÉCROCHER LA PRESIDENCE, IL A L’ARGENT, LES ETATS-UNIS ET
    LA ZAMBIE SONT DERRIERE LUI. MAIS COMME DISENT SES COLLEGUES DE L’OPPOSITION
    ON NE SE LANCE PAS DANS LA COURSE LORSQUE IL YA PAS ENCORE UN CORP ÉLÉCTORALE
    FAIT PAR LA CENI. IL N’ A JUSQUE LA AUCUNE MARGE DE MANOEUVRE POUR INQUIETER KABILA.
    KABILA EST AUSSI RICHE ET EN PLUS IL A L’IMPERIUM DU POUVOIR. IL PEUX ENCORE RESISTER
    PLUSIEURS ANNÉES AU POUVOIR COMME MOBUTU L’AVAIT FAIT. PUIS VIENDRA UNE AUTRE TROISIEME
    QUI PRENDRA LE POUVOIR ET IL EST DANS L’INCONNU. SEUL DIEUX LE TOUT PUISSANT LE SAIT QUI
    PRENDRAIT LES POUVOIRS APRES LES REGNES DE MONSSIEUR KABILA CAR IL NE RESTERA PAS’POUR
    L’ÉTÉRNITÉ. JE CONSEILLERAIS A KATUMBI DE S’OCCUPER DE TOUT PUISSANT MAZEMBE ET DES SES
    PROPRES AFFAIRES CAR IL EST UN TRES BON GESTIONNAIRE QUE POLITICIEN. IL FAIT BEAUCOUPS DES GAFFES.

  3. To be honest I left Congo when I was very young Moises worked for Kabila not with kabila there is a difference. whatever now is the end of his mandate why is he making false accusations and making the entire Lubumbashi community suffer? soldiers are everywhere, closing down almost all companies that Moises created making the entire Lubumbashi suffer for their problems leaving thousands jobless but he want to keep his job who will vote for you Mr kabila at least Moise steals but also create jobs. We just want change no more Kabila please!!!!!

Leave a Reply to salva Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here