RDC : Musellement de la presse : Muyambo qualifie Mende de «fou du roi»

0

Muyambo et Mende

L’ex rebelle RCD et actuel ministre de la Communication et des Médias, Lambert Mende Omalanga, fait montre d’un zèle particulier pour bâillonner la presse. L’ex ministre de Mobutu a décidé de mener une guerre sans merci contre les médias libres qui contestent la qualité de la gouvernance actuelle. Lui l’ex rebelle, qui passait sur RFI en tant que porteparole du RCD pour justifier sa sale guerre, a été qualifié par le bâtonnier Jean-Claude Muyambo de « fossoyeur de la presse ».

Après avoir fermé une trentaine de journaux et une dizaine des médias au Kivu, tous critiques envers le pouvoir, dont CONGONEWS dont il est allé jusqu’à sceller les bureaux, le voilà qui vient de fermer la Radio Télé Lubumbashi JUA. Pour fermer les médias, Mende à deux recettes : « non en règles », « incitation au soulèvement ou à la haine » ou encore « ils font passer les messages à l’ennemi ». La vérité est ailleurs : le sort réservé à tous ces médias, d’après Jean-Claude Muyambo, est justifié par le fait qu’ils ne sont pas de l’obédience de Mende et de son chef (Kabila). Le président de la Scode vient lui aussi de faire les frais de Mende qui a interdit son média après celui-ci ait claqué la porte de la Majorité présidentielle pour basculer dans l’Opposition.

Muyambo attire l’attention de la communauté internationale et nationale sur les agissements dangereux pour la démocratie de Mende. Pour le bâtonnier, la presse a un rôle important à jouer dans une démocratie, notamment éveiller les consciences. C’est ce que Mende redoute lui qui use et abuse des médias publics et dont l’opinion a fini de se lasser car racontant le plus clair de son temps des contrevérités. Selon un analyste, « Mende est plus un propagandiste qu’un homme d’Etat ». En agissant ainsi, Mende veut se rendre indispensable à Joseph Kabila. Pour revenir à la fermeture des radios dans le Kivu, l’ex ministre de solidarité attribue cela à leur position courageuse sur les massacres des civils à Beni.

Ce sont ces radios qui stigmatisaient l’impuissance et la passivité de l’Etat. JClaude Muyambo estime et bien d’observateurs avertis sont d’accord avec lui, que la fermeture de RTL JUA est un règlement des comptes politique parce qu’il s’oppose ouvertement à un 3ème mandat de Joseph Kabila. Populaire au Katanga, Mende l’accusé d’appeler au soulèvement de la population. Que craint finalement Mende lui qui a toujours claironné que son poulain est le plus populaire de la RDC et qui avait gagné « honnêtement » les élections en 2011. De deux choses l’une, selon Muyambo, où l’on est en démocratie où on n’est pas en démocratie. Si c’est la démocratie alors il faut laisser la presse s’exprimer librement au lieu de la poignarder pour des motifs bassement politiques. Tôt ou tard, JUA rouvrira et d’autres médias encore.

Cela ne fait renforcer la justesse du combat pour l’alternance en 2016. « Ils font pire que Mobutu qu’ils ont prétendu combattre » a conclu le bâtonnier qui lion d’être résigné va engager toutes ses forces pour le départ de la bande à Kabila

Source : C-News

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here