RDC : Ne Mwanda Nsemi récidive avec des propos séparatistes

4

MUANDA NSEMI

(KINSHASA)- Dans son message au peuple Kongo, le chef spirituel des Bundu dia Kongo considère que si les baluba baswahili et les bangala veulent des troubles à Kinshasa, ils doivent être chassés de la capitale. ‘‘Si Tshisekedi et les balubas, veulent des troubles, on doit les arrêter et les chasser de notre ville de Kinshasa et les renvoyer au Kasaï, pour qu’ils aillent faire les troubles chez eux au Kasaï. Les Baluba sont libres de rester dans la colonie du Congo Belge mais ils n’ont pas le droit d’obliger les Bakongo de rester avec eux dans la colonie du Congo-Belge’’, a rappelé le leader de Bundu Dia Mayala. Il a répété le même refrain pour Kamerhe et Ewanga. Si Kamerhe et les baswahilI comme aussi Ewanga et les bangala veulent des troubles, on doit les arrêter et les chasser de Kinshasa.

Selon Kongo Dieto du 10 septembre 2015- le petit bulletin de Ne Mwanda Nsemi, le roi divin- l’’archange Muanda Kongo veut que son pays- l’état du Kongo central, soit un ‘‘oasis de paix et de tranquillité en Afrique centrale’’. Il rappelle que la loi de 1962 stipule que Kinshasa est la capitale du Kongo central. Ainsi, selon lui, les Bakongo ne doivent pas permettre que des immigrés puissent amener du désordre dans leur capitale.

Au sujet de la situation politique actuelle, Ne Muanda Nsemi insiste que le président élu doit quitter le pouvoir après deux mandats mais non pas par des troubles, moins encore par la révolution populaire, les coups d’état mais par des élections démocratiques et crédibles. Le chef de BDM assure que pour avoir des élections crédibles, il faut l’identification de la population, le recensement et l’établissement d’un fichier électoral et crédible. Hors, dit-il, toutes ces choses n’ont pas été faites et il est impossible de le faire en une année. D’où, son idée renouvelée d’une transition de
trois ans. Ainsi, il demande aux Bakongo de ne pas permettre aux anarchistes à l’esprit diabolique de rébellion de faire couler le sang à Kinshasa. ‘‘Je commande à tous les Bakongo que je ne veux pas voir des troubles à Kinshasa l’année prochaine’’, a-t-il conclu.

4 COMMENTS

  1. eloko nazali ko mituna,est ce-que ne mwanda nsemi azui menace exterieure te,ya ba pays puissant neti belgique,usa.parce que ba accusations ya mwanda nsemi epai ya sassou nguesso na eduardo santos ke ba boma ba kongo,na ye bi te les deux president wana bazali plus des 40 ans de pouvoir ba kolinga ba accusatios ya mwanda nsemi.papa odon pambu depart ya mwanda nsemi na vie politique ya rdc ezali claire te,sans tabou meka nanu kolobelela ya ngo.

  2. I BOBO I BOBO.TENNEZ TOUJOURS TON FLAMBEAU DE PAIX EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.VOUS ETES L’ ECLAIRE DE TOUTES LES SITUATIONS ACTUELLES EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.CONTINUEZ A DONNEZ LA BONNE DIRECTION ENFIN QUE L’ AVENIR DE CE PAYS SOIT MEILLEURS.QUE LE DIEU TOUT PUISSANT VOUS PROTEGE ET VOUS BENISSE.NOUS SOMMES TOUS DERRIERE VOUS TATA NLONGI.

  3. AUX BAKONGO

    La Lutte pour l autodetermination du peuple KONGO doit poursuivre son chemin jusqu a la victoire finale et totale. Chaque peuple a le droit de prendre son destin en mains et si les autres peuple de la RDCONGO n en voulaient pas , ca ne concernerai pas les BAKONGO.

    Ces autres peuples s accrochent a la RDCONGO parcequ il ont gain de cause. Les bakongo sont ecartes de la gestion de la chose publique, meme dans notre province.

    INGETA IBOBO IBOBO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here