RDC : Pasteur Éric Senga de l’ECC sommé de justifier les 100 000 USD “pour lesquels il avait écopé d’une demande d’explication”

0

Les 6 chefs des confessions qui ont désigné Denis Kadima comme candidat président de la CENI ont tenu un point de presse ce samedi 09 octobre 2021.

Une sortie qui intervient 48h après celle de la CENCO et ECC, s’interrogeant notamment sur leur logement au fleuve Congo hôtel à Kinshasa.

Les 6 chefs des confessions religieuses, à travers leurs experts, dénoncent “la désinformation et le mensonge” de l’ECC et CENCO.

“Jeter l’opprobre sur un homme de Dieu, c’est ébranler la sacralité du peuple de Dieu sur son église. Toute limite gardée, régulièrement brimés par la CENCO et l’ECC”, ont elles dit dans leur point de presse.

“Chacune des 8 confessions religieuses avait un bureau au siège de la CENCO. Nous avons tous de l’expertise électorale, pas que 2”, dit Ydriss Katenga. Qui “restitue les faits dans leur contexte et dit toute la vérité sur la processus de désignation” de délégués à la CENI”.

“Un homme de bonne foi ne peut pas qualifier tout ce que nous avons fait d’échec”, dit Ydriss Katenga, répondant à Nshole qui a admis l’échec des Chefs religieux.

“Ils ont affirmé détenir la vérité des urnes qu’ils ont donnée à personne. Nulle part dans la charte, on parle de présidium. Il y a un président et un vice-président ayant chacun ses attributions. Ils ne détiennent aucune preuve contre Denis Kadima”.

Les 6 chefs religieux disent avoir choisi Denis Kadima “pour son expertise avérée en matière électorale. Plusieurs fois à la tête des processus des élections dans plusieurs pays africains (au moins 60 élections) et pour son intégrité (il ne peut dire que dire la vérité). Nous en avons marre de ce caprice qui consiste à sacrifier le meilleur. Ronsard Malonda a été sacrifié, prétextant qu’il était corrompu, aucune preuve jusqu’à aujourd’hui”.

Pour ce qui concerne le séjour de quelques chefs religieux au Fleuve Congo, le Pasteur Éric Senga de l’ECC, qui s’est posé la question, sommé de justifier d’abord les 100 mille dollars “pour lesquels il avait écopé d’une demande d’explication”, dit Ydriss Katenga.

“La même personne vient des USA dans le lobbying pour bloquer le processus électoral. Qui finance ces opérations qui coûtent extrêmement chères?”.

“Seuls ceux qui se sentent en insécurité sont logés au Fleuve Congo Hôtel, aux frais de ceux qui les soutiennent”.

Bishop Mfundu

Contactez la rédaction de Voice Of Congo : 00243 818956860

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here