RDC : Près de 80 candidats sur les 135 désavoués par la Majorité

0

election_commission-ceni

La Céni aurait enregistré au total 135 candidatures pour les élections des gouverneurs et vice- gouverneurs dans les 21 nouvelles provinces de la République démocratique du Congo. La plupart des candidats sont inscrits sur les listes de la Majorité présidentielle et des indépendants. Cependant, la Majorité a saisi la Céni pour retirer la demande de prés de 80 candidats des partis politiques et personnalités membres de son regroupement politique aux postes de gouverneurs des provinces.

Dans une lettre adressée le 23 février, il accuse ces candidats, y compris ceux ayant basculé dans l’opposition et faisant partie du G7, de n’avoir pas reçu le quitus de la famille politique avant de postuler. En outre, il a également prévenu le président de la Ceni que toutes les candidatures des membres de la MP, déposées avant le 10 février 2016, date de la publication du calendrier de l’élection des gouverneurs, tombent caduques.

Il recommande par ailleurs que les candidats indépendants puissent prouver, par acte de foi, leur départ des partis politiques membres de la MP.

 

Controverse

La correspondance d’Aubin Minaku est à la base d’un tollé général auprès de ceux qui se sentent lésés par cette décision. L’actuel commissaire spécial du Kwilu se trouve être parmi les victimes. Ancien cadre du Palu devenu depuis lors indépendant, il dénie à Aubin Minaku la qualité de le retirer de la course. En plus, précise-t-il, le Palu n’est pas membre de la MP, mais plutôt un allié.

A Bandundu-ville où il est bien installé, ses partisans sont allés investir le siège de la Ceni pour protester contre la tentative d’éviction de leur leader de ce scrutin.

Un autre cas en rapport avec l’ARC d’Olivier Kamitatu. Inscrit comme candidat indépendant mais, il se dit surpris que le secrétaire général de la MP l’assimile à sa famille politique et s’est exprimé en ces termes : “Je ne suis pas de la Majorité présidentielle. Je suis un candidat indépendant et je ne dépends d’aucun regroupement politique. Je suis candidat indépendant conformément à la loi électorale. Je n’appartiens pas à l’ARC-MP, j’appartiens plutôt à l’ARC- Olivier Kamitatu”.

Il explique que le président de l’ARC, Olivier Kamitatu, n’a pas trouvé d’inconvénient qu’il postule en tant qu’indépendant dans l’élection des gouverneurs de nouvelles provinces.

“Au niveau de la Ceni/Kwilu, il reconnait que je suis un candidat indépendant. Je sais que ces gens-là étaient sous pression d’autant plus qu’ils avaient reçu la lettre qui leur demandait d’éradiquer les noms de tous ceux qui appartenaient à la MP. Ils avaient tenté de le faire, mais avec les pressions, ça n’a pas marché. On doit respecter la loi”, a poursuivi ce candidat indépendant membre de l’ARC.

Une situation qui embarrasse la Ceni qui a, du reste promis d’examiner ce problème au cours d’une plénière avant d’en tirer les conséquences. En attendant, la Centrale des élections en République démocratique du Congo a fixé l’élection des gouverneurs de nouvelles provinces au 26 mars prochain.

Par Le Palmares

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here