RDC : Près de 95% d’enfants atteints de la maladie à Trisomie 21 sont influencés par l’âge de la mère, soit 40 ans ou plus (étude)

0

Une étude en cours, menée par M-Gene, une ONG Américaine basée en RDC, indique que l’âge de la mère, soit 40 ans ou plus, présentant les grossesses à haut risque, influence près de 95% d’enfants atteint de la maladie à Trisomie 21 (le mongolisme) en RDC.

Selon les enquêteurs, l’ONG M-Gene travaille en collaboration avec l’Institut national de recherche Biomédicale (INRB) depuis 2017, en vue de mettre en place un logiciel de reconnaissance faciale afin de diagnostiquer et de prendre en charge précocement les malades, dans un contexte de ressources limitées, par une méthode jamais vue en RDC, rapporte l’ACP.

Cette méthode vise également à mettre au point un logiciel de détection et de la prise en charge précoce de malades qui ont connu un trouble chromosomique congénital.

La Trisomie 21 est une maladie congénitale d’origine génétique, caractérisée par la présence de trois chromosomes au lieu de deux chez la personne malade.

Son incidence dans le monde est de 1% sur 500 de façon générale et dans le 3% de cas, elle arrive à la suite d’un problème génétique chez les deux parents

Bishop Mfundu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here