RDC : Si le recensement est un calcul pour organiser les élections présidentielles en 2025, cela ne passera pas (Ferdinand Kambere)

0

Le secrétaire permanent adjoint du PPRD Ferdinand Kambere prévient que si le recensement vise à prolonger le pouvoir de Félix Tshisekedi jusqu’en 2025, il ne passera pas.

“Si le recensement est un calcul, comme disent les proches du président de la République, pour organiser les élections présidentielles en 2025, cela ne passera pas”, a dit le secrétaire permanent adjoint du PPRD sur TOP CONGO FM.

Il estime que le recensement ne doit pas être un prétexte pour dire que les moyens de l’État sont utilisés pour le recensement et que la CENI devra attendre.

“Le recensement tel qu’il est en train d’être lancé ne doit pas devenir un prétexte plus tard pour dire que les moyens sont utilisés pour le recensement et que la CENI devra attendre”, estime Ferdinand Kambere qui  relève que “partant d’abord du discours du président du Sénat, le gouvernement veut mettre la charrue avant le bœuf, avant tout consensus. Que fait-on des élections présidentielles de 2023?”.

Toutefois, il dit être convaincu que “le gouvernement doit rassurer tout le monde pour qu’on soit sûr que cela ne va pas handicaper les élections. Qu’on se mette sur la table pour parler. Il y aura des discussions sur la loi électorale et sur le calendrier”.

Lors de son discours pour la clôture de la session de mars à la chambre haute du parlement, Modeste Bahati Lukwebo avait notamment souhaité que ”le moment venu, le gouvernement dégage des moyens conséquents pour l’effectivité (des élections de 2023) et pour l’organisation préalable du recensement tant attendu”.

Bishop Mfundu

Contactez la rédaction de Voice Of Congo : 00243 818956860

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here