RDC : Toujours pas de compte rendu officiel de ce qui s’est dit entre Nikki Haley et Kabila mais il y a des fuites

0


L’envoyée du président Trump en RDC, Nikki Haley, a eu un tête à tête avec le president congolais hier dans les aprés-midi. Un huit clos qui a durée deux heures mais dont le contenu n’a toujours pas été dévoilé. Officiellement du moins.

Juste après la rencontre, le ministre des affaires étrangères s’est limité à indiqué que Nikki Haley etait satisfaite de la rencontre.

Toutefois, si on en croit l’agence américaine Reuters, Nikki Haley aurait confié a un groupe de journalistes que sa conversation avec le président congolais était “ferme et franche”.

Toujours selon Reuters, la diplomate américaine aurait confié avoir clairement fait savoir que les Etats-Unis voulaient voir des élections en République démocratique du Congo en 2018, et que son pays n’accepterait plus aucun report.

Nikki Haley aurait même brandi la menace de rompre les relations de son pays avec la RDC. “Une relation avec les Etats-Unis dépend de la façon dont il agira à l’avenir” aurait-elle laché en parlant du président Kabila.

La visite de Nikki Haley en RDC avait pour principale mission l’evalutaion de la mission onusienne dans le pays. Les Etats-unis, plus grand contributeur financiers des Nations-Unis, veut reduire le coût de cette mission. Il est aussi question de se rentre compte de l’état du respect des droits de l’homme dans le pays.

Lors de son sejour de trois jour, elle a aussi visité la ville de Goma et a rencontré les présidents de l’Asssemblée nationale, de la commission électorale et de la commission épiscopale mais aussi les principaux opposants.

Un article de Voice Of Congo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here