RDC : Toujours pas de procès pour un ancien ministre détenu à Makala en état d’agonie.

4

Screen Shot 2014-07-20 at 11.30.26

Le Centre pénitentiaire de rééducation de Kinshasa (CPRK),   mieux connu par le nom prison  centrale de Makala, cette abîme de la capitale congolaise supposée être un lieu de détention est bien pire que l’enfer; le calvaire de ceux qui y croupissent est pire que le supplice infernal. La toute dernière victime du traitement inhumain réservé au détenus de cette prison est en fait…un ancien ministre provinciale du Bas-Congo.

En détention depuis près d’une année, l’ancien ministre de l’Agriculture dans le gouvernement provincial du Bas-Congo, Mr Raymond Nsumbu Badika Lukau vit un quotidien ponctué d’une peine inimaginable. Un coup d’oeil sur les dernières images de l’ancien ministre justifierait mieux que mille mots cette affirmation.

Sur ces photos, envoyées à la rédaction de The Voice of Congo par une source proche de Nsumbu, ce dernier semble avoir perdu tout ce qu’il avait pu amasser comme chair depuis sa naissance. Réduit donc à une fine couche de peau perchant sur des os, Mr Sumbu serait très facilement confondu à un squelette vivant.

Screen Shot 2014-07-20 at 11.30.43

En effet, selon les mêmes sources citées plus-hauts, Mr Nsumbu serait en proie à un cancer de l’estomac qui vraisemblablement est à un niveau avancé de la métastase, le cas ayant été diagnostiqué avant  même que Nsumbu ne devienne ministre.

Dire que le cas est alarmant serait en fait sous-estimer la situation. Son état de santé est plus qu’alarmant, suscitant ainsi de l’indignation face à la passivité des autorités locales.

Pourquoi son dossier n’est pas accéléré vue la précarité de sa santé? Pourquoi un ancien haut-fonctionnaire de l’État serait-il laissé périr de la sorte? Là sont des questions qui viennent à l’esprit après avoir vu les récentes images de Mr Nsumbu. Infliger une telle souffrance, même à un animal, ressortirait plus de l’injustice que d’une tentative de faire prévaloir la justice.

De plus, en juin dernier, à Banza-Ngungu, une marche de colère pour exiger la libération immédiate et sans condition de  Nsumbu avait été rapidement dispersée  par des agents de l’ordre.

Les manifestants se disaient indignés par la santé du concerné qui se dégradait  du jour au lendemain et demandait ainsi l’accélération du procès de ministre honoraire.

Pour rappel, en octobre 2013, le gouverneur du Bas-Congo Jacques Mbadu avait révoqué Raymond Nsumbu de ses fonctions de ministre provincial de l’Agriculture, Pêche, Pisciculture, Elevage et Développement rural  pour une infraction pas autrement identifiée que “fautes  graves commises dans l’exercice de ses fonctions”.

Il en ressortira que le gouverneur Mbadu accusait Nsumbu d’avoir détourné de l’argent destiné à une campagne agricole financée par le gouvernement nationale.

Après une enquête lancée par le parlement provinciale, Mr Nsumbu fut mis aux arrêts en décembre 2013 par un inspecteur du parquet général de la République de Gombe, Kinshasa.

Depuis lors, le dit procès, qui est toujours à son étape embryonnique, ne fait que s’enliser.

Erick Bukula

@Voice Of Congo

4 COMMENTS

  1. Mbadu,KANAMBE,relâchez vite ce fils Nekongo pour qu’il aille se faire soigner vite et les autres prisonniers malades comme lui avant leur jugement. Pourquoi vous vous en prenez plus aux ressortissants du Bas Congo,alors que vous avez volé vous-même 15 milliards aux congolais ? Vous le payerez cher?

  2. Chers amis .ici en Europe et dans d´autres pays developpés les animaux vivent très bien. en voyant des telles images franchement ca dépasse les seuils de l´imagination. ceux qui connaissent l´histoire de déportations des juives par les nazis il y à pas des différences. c´est triste de vivre dans un tels pays où tout est confondus. bref si les blancs nous insultes comme étant des nègres qu´elle sera vôtre réponse ?. 54 années après l´indépendance quel bilan? zéro. et toi Jacque mbadou dépuis que tu es là comme gouverneur qu´avez – vous fait ? aménager la route qui va jusque chez toi. c´est ca l´honnetété ? même si que se monsieur àvait voler, il mérite un procés ? donc vous êtes tous des imbéciles, des abroutis, des cancres, des salauds et pour conlures je m´excuses chers compatriotes de vous dires qu´ en se qui me conserne, les africains ne sont pas encores arrivé á la hauteurs des diriger leurs pays .

  3. TRIPHON KINKIEYAVAIT DETOURNER 1 500 000 $ DESTINE AU PARLEMENTAIRE BOSHAB QUI A DETOURNER3.000 000 DSE LA SNEL SONT LIBRES COMME DES PETITS PRINCE.

    KONGOLAIS LAMUKA

Leave a Reply to kitambala wa kitambala Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here