#RDC vs #CongoBrazza – Florent Ibenge: « Ce match avait une charge émotionnelle très importante »

0

FLORENT IBENGE COACH

 

Le sélectionneur de la RDC, Florent Ibenge, a reconnu que le match qui a opposé son équipe au Congo-Brazzaville en quarts de finale de la Can 2015 avait « une charge émotionnelle importante ». Ce qui a peut être grisé les Léopards qui ont encaissé deux buts avant de renverser la situation et de l’emporter (4-2), se qualifiant pour les demi-finales.

 

« Ce match avait une charge émotionnelle très importante. J’ai parlé avec certains joueurs à la mi-temps. Ils m’ont dit : ‘’Coach, on avait la pression’’ », a déclaré Florent Ibenge à la fin du match, ajoutant qu’une défaite face aux voisins congolais auraient été « dure à encaisser ».

« Au pays, si on avait perdu ça aurait été comme si rien n’avait été fait. La défaite aurait été plus dure à encaisser que pour nos voisins », a fait savoir le sélectionneur de la RDC.

Le technicien congolais a estimé que cette rencontre allait être un match de référence pour ses joueurs qui ont fait trois nuls lors du premier tour de la compétition.

Mais Florent Ibenge a exprimé quelques regrets sur la prestation de ses joueurs.

« Moi l’entraîneur que je suis, je ne suis pas content parce que c’est un match qu’on aurait dû déjà plier en première mi-temps », a-t-il indiqué.

Florent Ibenge a notamment regretté que ses joueurs réagissent après avoir pris des buts.

« On attend toujours d’encaisser pour réagir, c’est ce que je reproche à mes joueurs. Je leur avais demandé de marquer au début, pour une fois [dans cette Can], ils ne l’ont pas fait. Et pourtant, on a eu beaucoup d’opportunités et on ne l’a pas fait », a-t-il expliqué, avant d’ironiser :

« Mais si à chaque fois, il faut qu’on nous mette deux buts pour réagir avec quatre, tant mieux… »

« On continue notre chemin »

Florent Ibenge a également évoqué la demi-finale à venir. Son équipe va affronter le vainqueur du match Côte d’Ivoire- Algérie.

« On continue notre petit bonhomme de chemin comme on l’a fait jusqu’à maintenant. Il y a un match qui va se présenter, on va bien se préparer pour le jouer comme on l’a fait jusqu’à maintenant », a-t-il déclaré.

Il a estimé que ses joueurs n’avaient pas de complexe à jouer face à des équipes jugées a priori supérieure à eux.

« On ne joue que des favoris, mais on n’a pas de complexe. On joue avec une réelle [envie] de l’emporter quel que soit l’adversaire qui sera devant nous », a fait savoir le technicien congolais.

Source : Radio Okapi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here