RDC: Y-a-t-il eu conspiration contre l’État congolais au Sénat?

0

Depuis le début des rumeurs sur un vrai/ faux coup d’État, il y a eu plusieurs spéculations et quelques bribes des vérités sur une vaste prétendue conspiration contre l’État congolais.

Dans un contexte marqué par l’arrestation du Conseiller spécial du Chef de l’État en matière de Sécurité et la communication de la Présidence de la République dans un message diffusé sur la télévision publique par le porte-parole du Chef de l’État, qui a affirmé que les enquêteurs disposent d’indices sérieux attestant des agissements contre la sécurité nationale, les sénateurs ont aussi été soupçonnés d’avoir participé à une conspiration contre la République.

Nos confrères de scooprdc.net ont même révélé qu’un  groupe de sénateurs se seraient réunis lundi 07 février 2022 à la résidence du Sénateur André Kimbuta Yango.

Objectif de la réunion : comment profiter de ce temps de turbulence pour faire partir Modeste Bahati et déstabiliser cette institution de la République.

Quelques jours plus tard, ce sont les Sénateurs de l’Union sacrée réunis autour du président, Modeste Bahati, qui ont réaffirmé leur soutien au chef de l’État et aux institutions.

Y-a-t-il eu anguille sous roche, au sénat?

Alors que les uns réitèrent leur soutien indéfectible, d’autres sénateurs s’évertuent dans les explications et justifications.

“Je n’ai jamais participé à une réunion visant à déstabiliser les institutions”, a dit Matata Ponyo.

Et d’ajouter: “Que les sénateurs incapables de prouver leur efficacité dans la gestion du Sénat cessent d’utiliser le mensonge et la ruse pour justifier leur mauvaise gouvernance et dictature. Le peuple n’est pas dupe.”

Samy Badibanga de son coté a rappelé “aux organisateurs de distraction, la liberté fondamentale de réunion en démocratie”.

Enfin, le sénateur Evariste Boshab est sorti de son silence après l’annonce du bureau du sénat conduit par Modeste bahati de brandir la liste des sénateurs soupçonnés de conjurer contre les institutions du pays, après l’annonce d’une tentative d’un coup d’État au sommet du pays.

E. Boshab rappelle par ailleurs qu’il reste républicain et défenseur des institutions du pays et invite ceux qui le collent cette information de revoir leur cible.

“Nul n’ignore que je suis un républicain et un ardent défenseur des institutions de la République. Que les initiateurs de ces rumeurs farfelues revoient leurs copiés. Je ne participerai JAMAIS à une quelconque cabale contre l’État” A-t-il dit via son compte Twitter officiel

Au regard de ce qui précède, il apparait clairement que quelque chose s’est passé au Sénat.

Nous avons donc 3 hypothèses:

Premièrement, soit il y aurait eu réellement tentative de déstabilisation des institutions par des sénateurs aigris ou nostalgiques de l’ancien régime;
Deuxièmement, soit il y aurait simplement une tentative par quelques sénateurs de renverser le bureau actuel du sénat;

Enfin, troisième hypothèse, le bureau actuel du Sénat ne serait il pas entrain de régler ses comptes et de se débarrasser d’éventuels prétendants?

La marmite de Koka-mbala vient-elle de s’ouvrir?

Bishop Mfundu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here