Réseaux chinois de prostitution en RDC : 2 Chinois condamnés pour proxénétisme et un congolais chef de division pour faux en écriture (Tribunal)

0

Le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe a rendu son verdict sur l’affaire du réseau de prostitution chinoise en RDC.

Deux chinois ont été condamnés en procédure de flagrance à 10 ans et 3 mois de prison pour proxénétisme et trafic des personnes à des fins sexuelles. 

Il s’agit du Chinois Ye Jing Parg et sa gérante.

Parmi la vingtaine des chinois arrêtés, huit autres Chinois ont été condamnés pour séjour irrégulier à mille dollars à chacun et 22 autres ont été acquittés. 

Parmi les autres condamnés, il y a un congolais qui répond au nom de Bernard Bula.

Chef de bureau de son état au ministère des Affaires étrangères, il a été condamné à 10 ans de prison pour usage de faux. Il a délivré des visas de courtoisie à ces Chinois qui n’en avaient pas la qualité. 

Selon le Procureur de la République près le Parquet du Tribunal de Kinshasa/Gombe, Edmond Isofa, Bernard Bula a été interpellé la semaine dernière et a été libéré vers le soir à la suite de l’intervention d’une autorité.

Pour rappel, Ye Jing Parg et sa gérante, de nationalité Chinoise, ont été arrêtés lors d’une opération de police dans la commune de la Gombe dans une parcelle où ils hébergeaient des Chinoises qu’ils faisaient venir de la Chine. Elles transitaient par plusieurs pays pour d’atterrir en RDC. 

Arrivaient en RDC avec des visas de tourisme ou des visas aéroportuaires ou portuaires, ces chinoises obtenaient  des visas de courtoisie avec plusieurs entrées en RDC via des complicités locales.

Bishop Mfundu

Contactez la rédaction de Voice Of Congo : 00243 818956860

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here