Respect des délais constitutionnels : 2016,Gizenga rappelle la CENI à l’ordre !

7

Gizenga

 

Antoine Gizenga, Secrétaire Général et Chef du PALU, vient de signer une déclaration politique dans laquelle il se prononce sur toutes les questions brûlantes d’actualité politique en RD Congo. S’agissant du processus électoral, le Patriarche demande à la CENI d’organiser, dans les délais constitutionnels, toutes les échéances électorales, dans le strict respect des normes d’ouverture et de transparence. Le cycle électoral doit être conduit à son terme, jusqu’à la mise en place des Institutions locales et provinciales, de façon à assurer le renouvellement cyclique et régulier de toutes les Institutions du pays. La dernière déclaration publique connue faite par le Patriarche Antoine Gizenga remonte au mois d’août 2014, à l’occasion du lancement des festivités marquant le cinquantenaire du PALU. En son temps, Gizenga avait utilisé un langage plein de sagesse que les esprits les moins habitués à lire entre les lignes n’ont jamais saisi la portée réelle du message.

Cette fois-ci, Antoine Gizenga s’exprime quelques jours après les violentes manifestations anti-glissement du 19 au 21 janvier 2015. Des manifestations résultant, selon le PALU, de la manipulation de la population ayant conduit à des pertes en vies humaines et à des dégâts matériels inutiles. Des pertes qu’on aurait pu éviter si une concertation permanente était maintenue au sein de la coalition majoritaire, mais aussi avec l’Opposition. Le projet de loi querellé n’aurait pas dû comprendre des dispositions en rapport avec les matières relevant du domaine de compétence réglementaire réservée exclusivement à la CENI. C’est pourquoi le PALU se réjouit du sort réservé au fameux projet de loi. Fort de sa connaissance et de sa longue expérience des personnes et des événements politiques, le Patriarche donne une orientation aux Institutions du pays dont les principaux animateurs doivent œuvrer dans le sens du respect du combat démocratique, cela, dans le strict respect de la Constitution. Première institution visée, le Parlement bicaméral qu’il invite à s’assumer au nom du principe sacro-saint de la séparation des pouvoirs. Autrement dit, le Parlement ne devrait pas paraître comme une caisse de résonance du Gouvernement.

La Pros.

Déclaration du Parti Lumumbiste Unifié relative aux incidents survenus sur le territoire national du lundi 19 au mercredi 21 janvier 2015

Le Parti Lumumbiste Unifié (PALU), par la voie de la présente déclaration, déplore avec la plus grande tristesse et le plus grand émoi les incidents ayant émaillé la ville de Kinshasa et quelques agglomérations sur le territoire national, du lundi 19 au mercredi 21 janvier 2015, suite au vote du projet de loi modifiant et complétant la loi n°06/006 du 9 mars 2006 portant organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales, telle que modifiée par la loi n°11/003 du 25 juin 2011.

La PALU condamne avec la plus grande fermeté la manipulation politicienne dont a fait l’objet la population, tant de la part des milieux de la majorité que dans le chef de certains groupes de l’opposition, conduisant ainsi à des pertes en vies humaines inacceptables et à des dégâts matériels inutiles.

Le PALU saisit cette compassion pour présenter ses sincères condoléances aux familles des victimes déplorées, ainsi que sa compassion à toutes les victimes des pillages et des destructions méchantes.

La PALU se réjouit de l’issue finale réservée au projet de loi susmentionné. Celui-ci n’aurait jamais dû comprendre des dispositions en rapport avec les matières relevant du domaine de compétence réglementaire réservée exclusivement à la CENI au terme de l’Article 211 de la Constitution.

Par son attachement au respect de l’architecture normative de la République, la PALU exige le respect des échéances constitutionnalisées des élections et la publication rapide d’un calendrier global par la CENI afin d’apaiser les esprits et de permettre aux forces politiques et sociales, et à l’ensemble de la population, de se préparer sereinement à ce combat démocratique.

Le PALU rappelle au Parlement son devoir du respect des domaines de la loi et du règlement cristallisant la séparation des pouvoirs, socle d’un Etat de droit. Il encourage le Parlement à ne pas ménager d’efforts et de vigilance pour toujours mieux identifier les matières règlementaires relavant du Gouvernement et de les débarrasser de son œuvre législative.

Le PALU rappelle les incidents déplorés auraient pu être évités si une concertation permanente était maintenue au sein de la coalition majoritaire, mais aussi avec l’opposition.

Le PALU est fortement préoccupé par les mesures d’encadrement mises en place ces derniers jours ainsi que par la restriction des droits individuels et de la liberté d’expression de la presse. Tout en réaffirmant son attachement au droit de manifester, le PALU appelle la population au calme et au respect de l’ordre public.

Par la même occasion, le PALU met en garde toute formation politique n’ayant d’autre visée que l’instauration du chaos en RDC pour accéder au pouvoir. Il rappelle que seules les urnes, par la voie des élections peuvent conférer la légitimité et donner accès aux plus hautes fonctions d’Etat.

Voilà pourquoi, le PALU condamne avec la plus grande fermeté toute instrumentalisation de la population à des fins personnelles et pour des calculs politiciens.

Le PALU en appelle à un plus grand sens de responsabilité et de maturité tant dans le camp de la Majorité que de l’Opposition. Nul ne doit céder aux démons de la provocation, en se refusant d’user des voies légales et démocratiques, pour imposer son opinion afin d’aboutir à l’alternance ou au changement.

Le PALU rappelle que l’instrumentalisation de la population conduit à la radicalisation, aux extrêmes et à l’intolérance. Nul n’est besoin de rappeler les cas malheureux connus par certains pays africains ou par notre propre pays dans le passé.

De ce qui précède, le Parti Lumumbiste Unifié (PALU) :

Soutient que le Cycle électoral doit être conduit à son terme, jusqu’à la mise en place des Institutions locales et provinciales, de façon à assurer le renouvellement cyclique et régulier de toutes les Institutions du pays ;

Engage les Institutions de la République à œuvrer dans le sens du respect des règles du combat démocratique et ce, dans le strict respect de la Constitution ;

Engage la Communauté Internationale à demeurer compréhensive par rapport aux aspirations légitimes du Peuple congolais pour un accompagnement dans sa quête de la paix, du bien-être et du développement ;

Réaffirme son engagement pour la tenue, dans les délais constitutionnels, de toutes les échéances électorales, dans le strict respect des normes d’ouverture et de transparence.

Le Peuple Vaincra !

Fait à Kinshasa, le 28 janvier 2015

Pour le Parti Lumumbiste Unifié (PALU)

Antoine GIZENGA

7 COMMENTS

  1. Attendre d´abords que les peuples congolais meurent comme des fourmis pour sortir en fin du silence diabolique pour faire une déclaration ? un parti politique baclé. un vieux zéro. et d´ailleurs les congolais ne te pardonnera jamais.

    • Je soutien votre réaction. Je suis de BBD et je me rejouis pour le fait que je n’ ai pas voté pour cet opportuniste. Mes frères de BBD doivent comprendre que le tribalisme dans le vote, ne profitera ni de la région ni de la RDC. Gizenga mérite du respect par rapport à sa lutte dans les années 60. Ajourd’hui ce papa n’est capable de rien. Lui faire confiance ne serait rien d’ autre qu’ insulter Lumumba et toute la RDC.

    • Mes freres du PALU vous n’etes pas excusable. Le jour meme que les événements ont commencés vous étiez les seuls au bord du boulevard Lumumba pour acceuillir le President de l’angola. Alors que les vrais Patriotes se faisaient tuer par votre Kanyama et la GSSP. shame on you guys

  2. je deplores la declaration de kizenga et son palu,puisque son parti fait partie de la majorité presidentielle, qui soutient kabila,depuis 2016,ils avaient planifier la tricherie des élections de 2006 et 2011 enssemble. les membres de son parti sont au pouvoir et à l,enssemblée national, cela est venue l;idéé de la modification de la constutition ,meme lui memme kizenga était pour la revision de cette dernière pour soutenir kabila,mais aujourdh,uit faute de manque de realisation de la dite complicitéé,il veut se racheté aupres des congolais,et je regrettes que kizenga puisse condanné les compatriotes qui luttent pour l,instoration d,une democratie et une bonne gouvernance,c,est vraiment deprorable et c,est une trahison pour ceux qui luttent pour la liberté d,expression.si tu avait le souci de ne pas avoir le congo se dechiré, tu es l,homme qui est tout momment en contact avec vos colaborateurs de la majorité presidentielle,et votre idole kabila,mais tu lui avait pas conseiller de ne pas touché la constutition,mais aujourd,huit les choses vont dans les mauvais sens, tu condane les opposants qui ont fait leur drit recommendé par la constutitio voir l,article 64,qui dit tout congolais a le droit de faire echec à un groupe d,induvidue qui veulent prendre le pouvoir par force c,est le cas de votre majorité des maguilles des assassins,les tretres,vous serrez tous discalifier aux jeux des congolais car le palu a beaucout souteni les derapages du pouvoir en places, aux noms des nos fréres qui sont tombés pour que votre mafia ne puisse pas atteindres son obdjectif,je leurs dis que leurs noms seront inscrit dans le parmares des heros congolais, quant nou delivreront notre chére patries entres vos mains.vive le peuple vive la rdc.la victoire est en route,je demmandes aux vrais compatriotes qui luttent pour l,alternance dans notre pays de ne pas se decourager par les declarations sans fondemment,corage tout les colabos seront mis hors notre pays,ils sont tous sur la liste noire bien scelée.

  3. Kizenga, pour qui tu nous prends, dépuis 2006 que ton imbécile au pouvoir tue les congolais et de ta part un silence absolu. combien des fois que Kanambé à changé la constitution pour se maintenir au pouvoir ? vraiment c´est ca la politique de nôtre cher Patrice Lumumba ? faire la calition avec les tueurs ? et comme le navire commence a submerger tu veux te racheter au prés des congolais . pas question. il y à des militants des l´oppositions en prisons, ….. et quel est ta position ? Oh là là….

  4. MES CHERS COMPATRIOTES,moi-meme qui vs parle,je suis de son tribut.disons les chises comme telles,ce vieux c’est un aventurier,il se croit malin que nous.ce genre de personne merite la pendaison pour servir d’exemple.pour qu’il y aie plus jamais ca dans notre pays.

    il pense aux elections prochaines pour jouer sur le fibre de regionalisme.quel malhonnetete.
    il est vieux mais son respect est mineur.

  5. Mes chers compatriotes,moi qui vs parle je suis proche de son tribut mais disons les choses comme telles,ce vieux merite la pendaison pour servir d’exemple.c’est vieux malhonnete et surtout un aventurier.
    il pense sur les elections qui se profilent pour venir jouer sur le fibre de regionalime.

    si LUMUMBA revenait aujourd’hui en vie surement il sera pendu.c’est vieux mais son respect reste mineur.
    dommage que les gens de sa region ne sont pas au courant de ce homme malhonnete.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here