Retropédalage de Paul Kagame sur le Rapport Mapping : “De nombreuses personnes sont mortes au Rwanda et au Congo, il n’y a aucun doute là-dessus”

0

Lors d’une interview accordée au magazine Jeune Afrique, le chef de l’État rwandais Paul Kagame de passage à Paris,
a répondu à plusieurs  questions.

La majorité de ces questions a porté sur la polémique sur le « Rapport mapping » de l’ONU, rapprochement entre Paris et Kigali, engagement des troupes rwandaises en Centrafrique…

Contrairement à une interview précédente accordée à la RFI et France 24 qui a suscité la polémique en RDC, Paul Kagame a reconnu qu’il y a eu plusieurs morts en RDC comme au Rwanda.

“De nombreuses personnes sont mortes au Rwanda et au Congo, il n’y a aucun doute là-dessus,” a dit le Président Paul Kagame sur Jeune Afrique réalisée dans un salon du Peninsula, en marge du sommet sur les économies africaines, dont il est l’un des hôtes de marque.

Et d’ajouter: ” Mais là où les experts font plus de politique qu’autre chose, c’est lorsqu’il s’agit de dire qui, quoi et comment..”

Il maintient sa position selon laquelle le rapport Mapping contient des contre- vérités et que contrairement au Président Félix Tshisekedi, lui, ne fait pas confiance aux experts qui ont élaboré ce rapport.

“Le président Tshisekedi a le droit de croire aux experts, et moi de ne pas leur faire confiance.”, a indiqué Paul Kagame.

Le Président du Rwanda reconnaît le travail du Docteur Mukwege auprés des femmes violées mais soutient mordicus que ces propos sont soutenus par des gens qui le financent.

“Les gens qui sont derrière tout cela financent Mukwege. (…) Ça n’enlève rien aux bonnes choses que le Docteur Mukwege a faites, en soignant ces femmes qui ont été violées.”, souligne Paul Kagame dans son interview.

“J’ai parlé du rapport mapping tant de fois dans le contexte de nos relations avec la RDC. C’est la dernière fois que je m’adresse à des journalistes sur ce sujet, surtout quand certains n’ont pas d’autres objectifs que d’envenimer la situation”

Paul Kagame souligne avoir tout fait pour améliorer les choses avec Kabila mais malheureusement ça n’a jamais abouti.

“Nous avons tout fait pour améliorer les choses avec Kabila, ça n’a jamais abouti. Avec lui, ça marchait quelques jours ou quelques semaines, puis au bout d’un mois ou deux, nous avions à nouveau des problèmes”, a dit le Président Rwandais sur Jeune Afrique.

Il sied de rappeler que cet entretien a été recueilli le 18 mai à Paris et complété au téléphone deux jours plus tard depuis Kigali.

Bishop Mfundu

Contactez la rédaction de Voice Of Congo : 00243 818956860

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here