Risque d’un détournement de 80 millions de dollars : “Jean-Marc Kabund a donné des chiffres évasifs” (Cellule de communication Willy Ngopoos)

0

La réponse de la cellule de communication de l’ex-VPM des ITP, Willy Ngopoos ne s’est pas faite attendre suite au risque d’un détournement de 80 millions de dollars dénoncé par le 1er Vice Président de l’assemblée nationale, Jean Marc Kabund.

“Jean-Marc Kabund a donné des chiffres évasifs”, a declaré
la cellule de communication de l’ex-VPM des ITP.

Selon elle, “le projet est évalué à 125 millions de dollars pour 300 bâtiments scolaires (avec équipements complets, matériels didactiques et accessoires)”.

“Le montage financier prévoit que l’entreprise exécute les travaux en 24 mois et qu’elle soit remboursée par le Trésor suivant un échéancier de 60 mois”.

“Le gouvernement a remboursé 12,600  mille dollars et l’investissement de l’entrepreneur estimé à plus de 40 millions de dollars”.

“Pour sécuriser les fonds, il y a un contrôle tridimensionnel dont EPST, ITP et BTC”.

“Ce contrat de gré à gré a été décidé au Conseil des ministres du 11 octobre 2019 présidé par le président Félix Tshisekedi” lui-même.

Pour rappel, le premier vice-président de l’Assemblée Nationale, Jean-Marc Kabund, a alerté sur une présumée tentative de détournement d’environs 80 millions de dollars américains à l’issue d’une tournée effectuée dans les différents chantiers où est prévu le projet de construction de 300 écoles.

Jean-Marc Kabund a dit  qu’une somme de 12 millions de dollars a déjà été déboursée par le gouvernement mais c’est seulement 6 salles de classe qui sont déjà terminées dans un contrat où l’entrepreneur devrait financer les travaux à 40% que le gouvernement devait payer progressivement.

Pour lui, il est inconcevable que le gouvernement signe un contrat de gré à gré à la hauteur de 125 millions de dollars sans le conseil du bureau technique de contrôle.

Et d’ajouter : « […] Quand j’ai demandé leur expertise, tout calcul fait, ces 6 salles de classe avec leurs annexes, ne peuvent pas dépasser 170 000 dollars. L’État Congolais va perdre dans ce projet plus de 80 millions de dollars ».

Notons que dans ce dossier, l’ancien ministre des Infrastructures, Willy Ngoopos et l’ancien ministre des Finances, Sele Yalaghuli sont pointés selon Jean-Marc Kabund.

bishop Mfundu

Contactez la rédaction de Voice Of Congo : 00243 818956860

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here