Sake :Les kidnappeurs de la jeune fille Joyeuse Buutsi entre Sake et Goma exigent 3.000$ de rançon

0

Les ravisseurs  fixent leur ultimatum au 8 juillet, date au-delà de laquelle leur otage pourrait être exécutée.

Ayant demandé au départ 20.000$, ces malfrats ont dû revoir cette somme à la baisse, 3000 USD, pour la libération de Joyeuse Buutsi.

D’après la famille de la victime, les ravisseurs viennent d’appeler le soir de ce jeudi 7 juillet pour indiquer les modalités de transfert et la date limite somme non négociable.

La jeune Joyeuse Buutsi, étudiante en L1 à l’Institut supérieur d’informatique de gestion de Goma (ISIG-GOMA) dans la faculté de santé publique, a été enlevée par des inconnus le lundi 4 juillet, alors qu’elle revenait de Sake pour récupérer les frais d’examens.

Catherine Batende / Goma

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here