Sankuru: Modeste Bahati demande la réhabilitation des sept Députés provinciaux invalidés

0

Rien ne va à l’Assemblée provinciale du Sankuru.

Accusés des absences prolongées, septs députés proches de l’ancien gouverneur Stephane Mukumadi ont été déstitués et privés de leurs monuments pendant plus de 4 mois.

Parmis ces les députés provinciaux déboutés, il y a: Daniel Omalosambo, Francis Ilunga, Bernard Koso, Justin Omokala, José Lumu et José Dambo.

Réagissant face à cette enième crise au sein de la dite assemblée provinciale, le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo a interpellé le président de l’Assemblée provinciale du Sankuru sur cette décision qu’il juge illégale.

Dans une correspondance adressée au président de l’Assemblée provinciale, Benoît Olamba le 31 décembre, Modeste Bahati a bien voulu recadrer les choses et les remettre à leur place.

“Je suis en possession de la lettre m’adresser en date du 08 décembre 2021 par l’Honorable José LUMU AKUTU, qui dénonce la confiscation des émoluments de sept (07) Députés Provinciaux pour les mois de septembre et octobre 2021 ainsi que les menaces d’invalidation de leurs mandats Parlementaires”, dit Modeste Bahati.

Tout en rappelant le droit constitutionnel de ces députés, celui à qui le Président Félix Tshisekedi a donné la mission de régler la situation des crises politiques et institutionnelles des provinces, a demandé à Benoît Olamba de revoir sa décision et a rétablir ses Députés invalidés dans leurs droits.

“Comme vous le savez, la législation ne vous autorise pas à saisir les émoluments des députés tout comme l’invalidation des mandats des députés Provinciaux répond à une procédure constitutionnelle et au Règlement Intérieur sus d’une décision judiciaire définitive, renchérit le président du sénat.

Et de conclure:

“Pour ces raisons légales, je vous invite à revoir votre décision et rétablir vos collègues Députés dans leurs droits”.

Bishop Mfundu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here