Sassou Nguesso propose que la RDC revienne à son ancienne appellation « Zaire »

4

NEWS : Entretien Francois Hollande et Denis Sassou Nguesso - Paris - 08/04/2013

À la question posée par des journalistes, En marge du sommet Afrique – USA « de quel Congo êtes-vous monsieur le président ? » Le président congolais Denis Sassou N’Guesso avant de répondre à la question à d’abord répondu par une proposition : « Que la république Démocratique du Congo revienne à son ancienne appellation qui était la République du Zaïre, afin d’éviter la confusion sur le Plan international ».

En fait, Sassou N’Guesso dit tout haut ce que certains congolais pensent tout bas … de la confusion entre les deux pays ou entre les deux nationalités.

Dans la réalité, les ressortissants des ces deux pays sont appelés « congolais » quel que soit la pays. Cette confusion qui ne laisse pas certains congolais indifférents, comme vous le constatez, de cette appellation, il ne ressort pas de distinction entre congolais des deux côtés de rive. De nombreux congolais souffrent de cette confusion, certains parlent même d’embrouille : « Quand on entend un fait, on ne sait plus de quel pays dont il s’agit, ou de quelle nationalité, il s’agit ?  selon madame [X] qui a régit sur sa page Facebook et ajoute : « Le président Sassou a exprimé mon rêve ». « Lorsqu’on parle de la prostitution congolaise en Europe et en Belgique en particulier, je sens visée par mes collègues, alors que je ne suis pas zaïroise », réagit madame [Y] sur Facebook.

Depuis que le Zaïre est redevenu Congo par l’appellation république démocratique du Congo, les congolais de Brazza se sont vu obligés de s’adapter, une adaptation pas facile, car ils ont usés d’imagination pour lutter contre la confusion. Ainsi, de nombreux congolais continuent de dire Zaïre ou Zaïrois. Mais, également, de nouveaux noms ont été inventés par les congolais de Brazzaville pour se distinguer de ceux de l’ex-Zaïre : Congo-Brazzaville lorsqu’il s’agit d’eux et Congo-Kinshasa lorsqu’il s’agit des ex-zaïrois. On rencontre, également, pour les ex-zaïrois, les termes : RDCéens ou RDCiens. Malgré l’adoption de ces nouveaux noms locaux qui consistent à faire de distinction ; au niveau international :

– Le Congo-Brazzaville est reconnu sous le nom officiel de la république du Congo
– Le Congo-Kinshasa est reconnu sous le nom officiel de la république démocratique du Congo

Après la bourde de monsieur Sassou, en marge du sommet Afrique – USA, les congolais prennent des ailes, rebondissent et soutiennent la proposition de leur président : « La parole est enfin libérée, car il y en a marre de dire Congo-Brazzaville à chaque fois depuis que nos voisins ont changé de nom, alors qu’on est habituié de dire Congo », où « il y en a marre de la confusion des nationalités lorsqu’on entend par exemple, les congolais ont fait ceci et cela … ». D’autres par contre, ne veulent pas entendre le mot Congo-Brazzaville, et continuent de dire Congo qui est l’appelation en vigueur au niveau international.

Le combat contre la confusion des nationalités est plus palpable au Congo-Brazzaville, le retour de la RDC à son nom du Zaïre est un rêve que nombreux souhaitent devenir une réalité, pourquoi les congolais cherchent t-ils à se distinguer de ceux de la RDC ? L’histoire enseigne que ces deux peuples au bord des deux rives sont des frères.

Visiblement, Sassou N’Guesso était surpris, qu’il ne soit pas connu comme président du Congo, une confusion qu’il n’a pas vécu lorsque la RDC s’appelait encore Zaïre. En attendant, le Zaïre s’appelle désormais république démocratique du Congo, et Sassou N’Guesso vient de rejoindre ces citoyens en exprimant tout haut, ce que ces citoyens pensent tout bas.

NOTE :

[X] et [Y] sont des noms d’emprunts, ramenées aux deux jeunes femmes congolaises ayant réagit sur Facebook.

Source : http://www.nerrati.net/infopage-congo/index.php?option=com_content&view=article&id=1456:sassou-nguesso-propose-que-la-rdc-reviennent-a-son-ancienne-appellation-l-zaire-r&catid=3:societe&Itemid=37

4 COMMENTS

  1. tozali na 3 guinne’,guinne’ bissau,guinne’ conakry,guinne’ eguatorial,na bango misatu mukolo guinne’ azali te,biso tozali rdc bango bazali mususu,ngai na lingaka zaire pcq congo ezali na mallediction.ye sassou abanda nanu ko change’kombo ya pays na ye.jalousie nde ezali kosala bango.biso tozali senataire na belgique,bango pays colonnisataire na bango france,ata mokolo france a tie bango na gouvernement ya france,taubira azali ministre ya justice,bongo congobrazza eloko eyite.

  2. ba site na bango ekomi partenaire na voice of congo,tozali na besoin na bango te ,na ba site ya rdc,partenaria ezali te na ba site ya rdc,ba kende kosala partenaria na ba site ya gabon,batika biso nie.

  3. IL N’A QU’ A SE SOUCIER DE SON HYDROQUINONE AU LIEU DE PARLER DE LA RD CONGO SANS SE REFERER A L’HISTOIRE. MOBUTU EST VRAIMENT MORT SINON CE PRESIDENT HYBROQUINONE NE PEUT OUVRIR SA BOUCHE AU MEPRIS DE LA SOUVERAINETE DE LA RDCONGO.

  4. ZOBA YA SASSOU..BA GUINÉE EYALI MISATU , BA KOREE MIBALE , SOUDAN , BA CHINE MIBALE.. PONA NINI TE O CHANGER KOMBO YA MBOKA NAYO ?? BOLOLE , ZOBA TE KASI DJOBA

Leave a Reply to KEBA Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here