SCPT (Ex Onatra) : Le DG Franklin Mabaya victime d’une campagne de diabolisation orchestrée par le sénateur José Makila

0

Depuis plusieurs jours on assiste à une agressive campagne médiatique ménée contre le Directeur Général de la Société Commerciale des Transports et Ports (SCTP, ex-ONATRA), Franklin Mabaya Bongila.

Sur divers chaines locales, mais aussi via certains media en ligne, un groupe d’intervenants, se présentant comme employés de cette société, accusent Franklin Mabaya de tous les maux, notamment d’entretenir les impayements des agents et meme d’avoir detourné des fonds destinés aux pensionnaires.

Voice Of Congo s’est penché sur l’affaire. Et une enquête effectuée par votre media a révélé qu’il ne s’agit ni plus ni moins d’une campagne de diabolisation dont le commanditaire ne serait autre que le président du Conseil d’administration de cette même société, le sénateur José Makila.

En interrogeant les uns et les autres, il ressort que les arriérés de salaire des travailleurs datent pour la plupart de quatre voire cinq ans passée. Rappelons que Franklin Mabaya n’est devenu DG qu’en 2020.

Signalons en passant qu’à l’époque le ministre de transport, donc de tutelle de la SCTP n’était autre que le même José Makila, qui serait la force derrière ceux qui accusent Floribert Mabaya d’entretenir des arriérés.

Notre enquête a aussi révélé qu’avec seulement deux ans et demi à la tête de la société, incluse une année de faible recette dû aux retombés du Covid 19, Mabaya a reussi à reduire les arriérés de ses employés. 

D’óu la question : Quelles sont les motivations de ceux qui tentent de le faire passer pour un mauvais gestionnaire.

Presque à l’unanimité, les agents interrogés par VOC y voient l’oeuvre de José Makila. Ce dernier s’estime, en tant que PCA, écarté de la gestion de l’entreprise. L’objectif est donc de faire ejecté Mabaya et le remplacer comme DG.

Comme ci le calvaire vecu par les agents de la SCTP pendant les années de Makila comme ministre ne suffisent pas. Ce dernier compte revenir à la charge. Et cette fois comme DG.

A une époque oú le Chef de l’Etat combat les detournement et lutte pour une gestion saine des finances de l’Etat, voir José Makila à la tête de la SCTP serait un serieux revers dans le combat noble de Felix Tshisekedi

En tout cas Ce n’est pas un hasard que José Makila était le premier, si pas le seul sénateur à exiger une interpellation de l’Inspecteur Général des Finances Jules Ingete. Simplement parceque ce dernier s’est montré intransigeant dans son combat contre les detourneurs des derniers publics.

Contactez la rédaction de Voice Of Congo : 00243 818956860

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here