Serge Welo démissione de l’ECIDÉ et vise le poste de gouverneur de la ville de Kinshasa

10
P8102498
Objet : Ma démission du parti ECiDé

Copie pour Information à :
-Secrétaire Général de l’ECiDé

Honorable Président de l’ECiDé,
Chers Camarades du parti,

C’est avec humilité que je respecte la décision de ma suspension de toutes les activités avec un délai d’une semaine qui m’était accordé pour clarifier je ne sais quelle position. Une sanction prise par le bureau national en toute précipitation et imprudence car Serge Welo n’a jamais confirmé sa position de participer ou non aux assises des concertations nationales, et ce, devant le comité des sages du parti.

Comme vous le savez Honorable Président,

Vu que mes trente et un collègues du Groupe des Députés arbitrairement invalidés, « G32 » en sigle, selon la résolution adoptée par le conseil directeur de l’Union interparlementaire le 24 Octobre 2012 à Québec demandant à l’Etat congolais de réparer les préjudices causés par ce qui équivaut à un déni de justice, m’avaient désigné comme point focal et Président en date du 07 Aout 2012 pour revendiquer nos droits,

Etant donné que les Congolais de l’Etranger présents en République Démocratique du Congo représentant quelques organisations de la diaspora venaient de mettre sur pied une plateforme de fait en me désignant provisoirement Président pour évaluer sur la franchise et de la sincérité des dites concertations nationales, de la même manière que mon parti ECiDé, membre de la plateforme des Forces Acquises au Changement FAC, demande un dialogue franc et sincère,

Et considérant la lourde responsabilité qui m’était confiée en tant que Secrétaire national chargé de l’implantation du parti,

Je me trouve dans le devoir de soumettre ma démission en tant que membre du parti sans attendre une semaine afin m’occuper non seulement des revendications de mes trente et un collègues députés nationaux non siégeant et moi-même, victimes des arrêts iniques rendus par la cour suprême de justice dans des conditions non conformes aux normes internationales en matière de procès équitable mais aussi de mon projet de la sortie officielle de mon Asbl « LES AMIS DE SERGE WELO  » pour le Développement de Kinshasa. Je vais presenter ma candidature comme Gouverneur de la ville de Kinshasa aux prochaines elections provinciales pour coriger la mal gouvernance de M. Kimbuta que le Président Honorable Martin Fayulu avait voté. Le premier doit assumerla responsabilité de son Echec et le second en est le responsable indirect pour avoir porté son devolu à M. Kimbuta car il est temps que la jeunesse congolaise se prenne en charge, cette jeunesse sacrifiée.

Je tiens à remercier tous les camarades du parti du soutien dont j’ai bénéficié de leur part pendant mes moments difficiles, plus particulièrement le Président Fayulu qui s’est personnellement investi pour la réussite de ma carrière politique.

L’ECiDé reste pour moi parmi les meilleurs partis politiques que connait le pays à travers son projet sur la Citoyenneté et le Développement, quoique les mauvaises langues ne comprennent toujours pas pourquoi le Président Martin Fayulu qualifie l’actuelle assemblée nationale d’illégitime et truffée des députés nommés par la Ceni et par la cour supreme de justice pendant que lui-même continue à y siéger tout en bénéficiant des avantages qui y découlent en lieu et place de démissionner. J’ose croire que le bureau national du parti soumettra cette situation que d’aucuns qualifient d’incohérence auprès du comité de sage afin que l’Honorable Président Fayulu puisse clarifier à son tout sa position en tant que membre d’un parti qui prône le civisme et la justice dans le but d’éviter que les gens mal intentionnés puissent continuer à taxer cette position ambiguë de l’escroquerie politique. C’est dans ce même ordre d’idées que je salue la décision du parti de ne pas participer à ces concertations nationales quel que soit le format.

Je suis très satisfait du travail que j’ai abattu pour la visibilité de l’ECiDé tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du parti et je tiens à ce que nous préservions notre respect mutuel en tant que compagnons de lutte pour l’instauration d’un état de droit démocratique.

Un conseil de petit frère, Cher Président Fayulu, demissionnez de cette assemblée nationale pour que le monde vous prenne au serieux.

Vous ave commis une betise, celle de publier la lettre de ma suspension sur le intyernet croyant me salir gratuitement sans tenir compte des sacrifices que j’ai consentis pour la visibilité du parti.

Qui connaissait l’ECiDé dans la diaspora avant monadhesion au parti?

Avec ECiDé, C’est encore possible.

Que vive le Congo de Patrice Lumumba

Fait à Kinshasa, le 25 Aout 2013

Honorable Serge Welo Omanyondo mbudi w’okonda nyama halembe

Député National

10 COMMENTS

  1. C’est lettre de “demission” est unique a son genre. Elle ressemble plus a une replique par une ogive, qu’a une resignation sans rancunes ou motifs caches. Monsieur Welo Serge, vous ne constatez pas que, votre demande ou votre conseil a l’egard de monsieur Fayulu est un peu tardif et intentionnel non? pourquoi lui demander de demissionner maintenant hein?
    Oui, cela saute carrement aux yeux, vous n’avez pas pu digerer votre suspention temporaire au sein du parti. Ensuite, vous-vous vantez eperdument d’etre a l’origine de la visibilite de l’ECIDE, quelle pretention pleine de malhonnetete de votre part. Reconnaissez au moins que, vous-etes l’un des disciples de la vision politique de l’honorable Fayulu qui aux yeux des Congolais demeure votre seul mentor politique.

    Votre fameuse lettre de “demission” est vraiment revelatrice. Oui, elle revele a quel point, monsieur Welo en un temps record (au moins d’une semaine de sa suspension) met au grand jour son avidite politique demesuree(poste de gouverneur de la ville-province de Kinshasa par ci, president du G32, la creation d’un “ASBL”, president de la plateforme des Congolais de l’etranger par la, patati patata).

    Qu’on se souvienne de ce que disait, le feu commandant Marien Ngouabi Ossere: ” Un homme qui n’est rien, quand on l’eleve tres haut, il devient tres dangereux”. On peut faire une creature politique de toutes pieces sur la base du vent mais on ne peut defaire une ambition qui veut succeder a une autre ambition.

    Au finish, sachez que: On politique, la confiance se donne enrobee de mefiance et il est normal lorsqu’elle disparait, il ne reste plus que la MEFIANCE!

    • Tres bien dit. Je ne pensais pas qu’il pouvait se projeter de tel ambitions, poste de Gouverneur ? O tempo O mores !!! Quand la méritocratie était encore de mise, pouvait-il se targuait de telles ambitions ? Je comprends pourquoi il y a du vagabondage politique en RDC, il aurait du s’expliquer auprès du conseil de sage, et au maximum respecté sa suspension, car maintenant il sera en manque de positionnement.

      Non seulement que la lettre est mal écrite, avec un manque total d’élégance et d’éducation, mais elle révèle aussi qu’il visait depuis longtemps son départ de l’ECIDE .

  2. Oh cher collègue WELO OMANYONDO de l’institut Lumumba, tu démontres par ta lettre ton inconstance et le vagabondage politique propre à tes leaders ethniques comme ton véritable mentor dans l’ombre qui t’a chargé de noyauter le combat de la diaspora, en l’occurrence ton oncle “LAMBERT MENDE” spécialiste de retournage de veste, si seulement il en a car à force d’en changer on ne sait plus distinguer sa vraie couleur. Bref, bon débarras, malgré le fait que tu sois un calomniateur sans vergogne, un politi-chien sans élégance. Qui était Serge WELO avant l’ECIDé ? Voilà un autre aventurier qui nait dans les traces du comiquement célèbre ZACLE, l’amuseur public. Refrène tes ambitions démesurées car tu n’as aucune assise politique réelle sur terrain, et au nom de quelle diaspora oses-tu te prévaloir, si tu ne représente que ta personne? Tu es jeune, tu devais tempérer et savoir attendre mais comme on le dit souvent : LOKOSO EBOMAKA. Mais toutefois, on verra dans quelle case tu retomberas, suivez mon oeil…OMBISHA LONYA, OTETELA veritable MAFUMBE.

  3. C’est un non-événement par excellence. D’ailleurs, la terre ne s’est pas arrêtée de tourner autour du soleil. Les mangeurs à tous les râteliers de votre trempe, non plus, car la porte de la mangeoire de Kanambe est prête à s’ouvrir devant vous. C’est un apprenti “politichien” de friperie – aux yeux plus gros que le ventre – errant de poubelle en poubelle en quête de l’os kanambiste. De janvier 2011 à ce jour, cet homme à l’appétit de l’ogre, a déjà écumé la poubelle de l’Urec du docteur Oscar Kashala Lukumuenda et celle de l’ÉCiDé de Martin Fayulu Madidi. Quelle sera la prochaine poubelle à fouiller….

  4. serge rwakaniginyi welo atonga ata wc te na lopango na bango ya clôture ya manzanza ebongo olingi ozwa gouvernorat ya ville ya kinshasa pona mbongo ? Mawa hein
    Tu fais montre de ton insuffisance intellectuelle dans un monde truffé d’embuscades. Tu viens de signer ton arrêt dans les arènes politiques en crachant sur nos vaillants nationalistes qui se sont battus à corps et à cri afin d’instaurer la vraie démocratie des années 60. Mawa

  5. Je suis fier du President Martin Fayulu de l’Ecide pour avoir exclu SERGE WELO. Parti na ye ezali parti ya valeur. Fayulu azali na ba cadres tres competents pe serieux na parti Ecide. Depart ya Welo ezali rien pe ekopaiser te. Nalandi Serge Welo azali koloba que ye motu asali Ecide. Ezali pasi mingi nakoyoka makambo ya motindo wana. Ye akoti Ecide na mbula nini pe asali nini po na Parti ya Fayulu. Biso nioso totanga Poete ROBERT KABEMBA azali moko ya ba membre ya Ecide tres influent oyo bato nioso bazali ko respecter . Toyebi ndenge nini compatriote na biso POETE ROBERT KABEMBA akomaka po nako defendre mboka pour le vrai changement democratique . Fayulu azali na ba cadres respectables na parti na ye.Welo azali politicien te, c’est aventurier. Biliaki ye bokoki. Asuki mabe. Azonga epayi ya Oscar Kashala.

Leave a Reply to gaou Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here