Suite à ses propos déplacés contre la RDC Le Vice-Président du Kenya sacrifié au profit de Raila Odinga

0

Déroutage ! C’est l’expression choisie par le juriste congolais Babi Kundu pour désigner le déroutage de William Ruto, vice-président kényan et candidat à la prochaine présidentielle (août 2022), qui n’aura finalement pas le soutien de l’actuel président, son titulaire, Uhuru Kenyatta.

Ce dernier estime, selon plusieurs sources, qu’il était politiquement immature.

Le président Kenyatta a même affiché publiquement son soutien pour l’opposant Raila Odinga qui, malgré ses 76 ans d’âge,
« reste le seul candidat idéal pour conduire le pays au stade actuel et pour l’intérêt supérieur du pays », affirme Kenyatta.

Par ce choix, pouvons-nous en conclure que l’homme qui a insulté les Congolais et la RDC, récolte le fruit de sa puérile sortie médiatique?

En effet, dans une vidéo de deux minutes devenue virale sur les réseaux sociaux, on y voit William Ruto, vice-président kényan, en train de conscientiser les hommes d’affaires de son pays en Swahili et en Anglais, sur les potentialités de l’Afrique Centrale en général et de la RDC en particulier. Mais l’homme va aller plus loin en sortant de discourtoises calembredaines d’où il ressortait que peuple congolais n’était que de vulgaires « danseurs ».

William Ruto décrit les Congolais comme des fêtards dont la vie se réduit à se trémousser et à se déhancher au rythme de la musique.

« Cette RDC des gens comme Kanda Bongo Man. Ils ne savent que chanter et porter des pantalons enfilés au-dessus du nombril », raconte-t-il d’un ton gouailleur qui a entraîné une folle hilarité de l’assistance.
William Ruto considère la RD comme une vache laitière de ses voisins.

« Ils sont environ 90 millions d’habitants, mais n’ont pas de vaches pour produire leur propre lait. Ils importent toujours du lait en provenance d’Australie. Voilà un marché potentiel qui s’offre à nous et à notre lait », dit-il à ces hommes d’affaires.

Des propos qui ont suscité l’indignation de tous les congolais et qui se sont finalement soldés par des excuses officielles de l’ambassadeur du Kenya en RDC, des Députés nationaux kenyans et de l’intéressé lui-même

Bishop Mfundu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here