Tanganyika : Dispute entre deux bureaux pour le contrôle de la gestion de l’assemblée provinciale

0

Ce mardi 26 juillet, deux bureaux se sont farouchement opposés pour la prise de contrôle de la gestion de l’assemblée provinciale du Tanganyika.

Le bureau que dirige Vincent Kibombo s’est opposé à l’ancien bureau, piloté par Virginie Nkulu.

Ce dernier affirme avoir été réhabilité par le ministre l’Intérieur. C’est pourquoi, ses membres voulaient regagner le perchoir.

Tout a débuté ce même mardi lorsque Virginie Nkulu, ancienne présidente de l’Assemblée provinciale de Tanganyika, est rentrée à Kalemie, en provenance de Kinshasa selon la radio Okapi qui rapporte la nouvelle.

Virginie Nkulu affirme que via un télégramme du ministre de l’Intérieur, son bureau aurait été autorisé à reprendre la commande de l’organe délibérant de Tanganyika.

Pour cela, elle et ses partisans ont organisé un cortège de véhicules depuis l’aéroport de Kalemie pour se diriger directement vers le siège de l’assemblée provinciale, en vue de sa réhabilitation.

Mais arrivée à une centaine de mètres du siège de l’organe délibérant, son cortège a fait face une embuscade de jeunes qui leur ont lancé des projectiles pour les empêcher d’atteindre leur destination.

Au niveau de l’Assemblée provinciale, les policiers leur ont bloqué l’accès aux bureaux.

Pour le président en fonction, Vincent Kibombo, le ministre n’a aucune qualité de réhabiliter les membres du bureau déchus d’une assemblée provinciale.

Une altercation a opposé les deux parties, faisant quelques blessés. Des véhicules et bureaux de l’assemblée provinciale ont aussi été endommagés.

Dans ce tiraillement, certains députés provinciaux ont cassé les vitres de certains bureaux.

La police nationale a fait usage des grenades lacrymogènes pour les disperser les deux camps, rapporte la radio onusienne.
Bishop Mfundu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here